Ca y est, notre séjour à Danang s’achève. Nous avons pédalé une trentaine de kilomètres pour rejoindre Hoi An. Suivez-nous dans notre découverte de la vieille ville !

Initialement, nous avons « planifié » 3 jours à Hoi An. A cause de la pluie, nous sommes restés deux jours supplémentaires. Mais on pense y retourner pour découvrir l’île de Cam Kim et les cocotiers d’eau.

Un coin de rue est encore un peu inondé suite aux tempêtes

Notre sentiment

De mon côté, je suis allée à Hoi An plusieurs fois en tant qu’habitante du pays. Je ne suis pas vraiment tombée sous son charme car le lieu était trop touristique.

Cette fois-ci, j’ai découvert la ville en tant que « touriste ». Se balader dans la vieille ville au bon matin et assister au spectacle de la vie quotidienne étaient une superbe expérience.

La vieille ville de Hoi An
Nettoyage de rue avant d’ouvrir la boutique

Nous avons croisé des marchands préparant leurs affaires, des parents emmenant leurs enfants à l’école, des personnes ramassant des feuilles devant leurs maisons, faisant de l’exercice, ou buvant un café sur le trottoir. Tout cela constitue un magnifique tableau vivant.

Au coeur de la vieille ville

Ci-dessous la carte de la vieille ville de Hoi An où vous trouverez les points d’intérêts essentiels.

Pont-pagode Japonais (Chùa Cầu)

Le pont-pagode est le symbole de Hoi An. Vous trouverez également l’image de ce pont sur le billet de 20.000 dông vietnamien.

Le pont a été construit au 16ème siècle par les commerçant japonais. Selon certaines sources, l’origine de ce pont est liée à la légende de Namazu. En effet, Namazu était un monstre maritime légendaire du Japon, dont la tête se trouvait en Inde, tandis que le corps au Vietnam et la queue au Japon. Etant donné que le monstre était la cause des tremblements de terre et des catastrophes naturelles, la construction serait un élément protecteur de ces catastrophes.

Le pont-pagode japonais

Le pont ainsi que la pagode sont en bois. A l’intérieur du pont, vous trouverez des petits couloirs pour admirer le paysage de l’autre côté du fleuve.

A l’intérieur du pont japonais

La rue Trần Phú

Il s’agit d’une des rues principales de la vieille ville. Vous constaterez de nombreuses maisons anciennes de façade jaune assez typique de la ville. En été, plusieurs maisons sont couvertes de fleurs de Bougainville, c’est juste magnifique.

Une maison ancienne à Hoi An
Une maison ayant deux façades qui donnent sur deux rues: c’est top!

Au bord du fleuve et la rue Nguyễn Thái Học

Allez rejoindre le fleuve par la rue Nguyen Thai Hoc. Vous remarquerez la maison ancienne de Tan Ky qui est situé au numéro 101. Si vous avez du temps, faites un petit tour à l’intérieur de l’une des plus anciennes maisons de la vieille ville.

A l’intérieur, il y a plusieurs objets de la famille depuis plusieurs générations. A travers ces objets, on peut constater que c’était une famille très cossue de l’époque.

Remontez par la rue Bach Dang, qui est la rue la plus basse de la vieille ville. Lors de notre venue, une portion de la rue était encore un peu inondée alors que les autres rues étaient à l’abri.

Des lanternes sont partout dans la vieille ville

Le marché

A l’intersection entre la rue Bach Dang et Tran Quy Cap, vous tomberez sur le marché de Hoi An. A l’intérieur de la partie couverte, vous trouverez des stands d’objets de souvenir, de vêtements…La partie découverte concerne tout ce qui est alimentaire.

le marché de Hoi An

On s’est régalés avec le Banh Xèo et le Wonton

Nous y avons mangé et en sommes très contents. Le prix est raisonnable et le plat n’est pas mauvais.

La vieille ville en soirée

Pensez à vous balader dans la vieille ville le soir. Vous ne serez pas déçu devant toutes les lanternes illuminées.

vieille ville de nuit

Les petits passages

Nous avons un goût particulier pour les passages bien planqués dans les lieux où nous allons. Et ça tombe bien, Hoi An a pas mal de petits passages cachés.

Encore une dernière photo pour la route:

L’ancien mur situé à la rue Hoang Van Thu, photo prise lors de notre visite en 2015

A savoir

  • ticket d’entrée: la ville propose un ticket d’entrée afin de visiter certains monuments de la ville. L’achat du ticket n’est pas obligatoire, en revanche cela pourrait contribuer modestement à la restauration de la vieille ville qui est déjà très dégradée. La modique somme est d’environ 4€.
  • manger au marché: les prix sont affichés sur chaque stand, se varient entre 15 000 et 30 000 dông / plat
  • marché de nuit: ouvert tous les jours entre 17h et 23h

N’hésitez pas à découvrir la vieille ville tôt le matin ! 

 

5 Commentaires

  1. Instructif ton commentaire sur Hoi An et les photos sont très jolies : j’aime particulièrement les photos avec lanternes de couleur et la photo avec le pont-pagode Une photo est un peu gâchée par les fils électriques ,mais bon,on s’y fait à cette omniprésence des fils Par ailleurs les vieilles maisons sont souvent passionnantes à visiter J’aurais aimé en savoir plus sur le patrimoine et sa préservation Bref c’est toujours intéressant Bonne continuation !

    • C’est vrai que les fils électriques gâchent un peu la photo mais ils font partie de la décoration à Hoi An et au Vietnam en général. J’ai visité une maison ancienne (Tan Ky) lors de mon précédent séjour. Je me souviens que les ossatures et les objets y sont très bien conservés.

  2. Bizarrement, j’adore cette photo avec tous les fils électriques… J’en avais pris pas mal en photo à Montréal, et là-bas, en plus, ils tricotent des « manchons » multicolores pour habiller les pylônes ! Et si tu te mettais au tricot, Thanh, pour lancer une mode ?

    • Je trouve que les fils électriques complètement anarchiques ajoutent à l’aspect déglingué, de même que le poteau rouillé… si ce n’est pas le bordel, ce n’est pas le Vietnam 🙂

  3. Tout comme toi je trouve la ville trop touristique On découvre toutefois des petits coins charmants Bravo pour certaines photos !

Si vous aimez cet article, partagez-le ou laissez un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.