Tam Thanh, un petit village de pêcheurs à 40km au sud de Hoi An, a une apparence bien particulière. En effet, des artistes vietnamiens et sud-coréens y ont peint les façades et murs. Si plusieurs projets similaires ont par la suite vu le jour, il semble que Tam Thanh ait été le premier.

Se rendre à Tam Thanh

Depuis Tam Ky, la route 614 mène directement à Tam Thanh en une quinzaine de kilomètres. A l’entrée du village, une fresque colorée vous souhaite la bienvenue. Il faut à ce moment là tourner à gauche sur la rue principale du village. Les peintures commencent environ un kilomètre plus loin.

Depuis Hoi An, il suffit de passer le pont Cua Dai puis de longer la route côtière jusqu’à arriver à Tam Thanh. Nous avons effectué ce chemin dans le sens inverse lors de notre retour à Hoi An. A l’exception d’un gros chantier à quelques kilomètres de Hoi An, le trajet était très agréable. La route est en bon état et très calme.

Coracles et sampans peints

Quel que soit votre point de départ, vous serez à votre arrivée accueillis par des embarcations peintes. Au nord (en provenance de Hoi An), ce sera des sampans. Au sud, si vous venez de Tam Ky, vous trouverez de nombreux coracles peints.

Coracles peints à Tam Thanh

En continuant votre route, vous arriverez rapidement au centre du village. C’est là que se concentrent la majorité des peintures

Fresques murales

On les trouve sur les murs des maisons et commerces de Tam Thanh. Les murets le long de la rue principale sont aussi peints de couleurs vives, égayant encore un peu plus le village.

Le thème de la mer est un élément présent dans une partie des fresques. Le but de ces peintures est en effet double; d’une part, attirer des touristes et augmenter ainsi les revenus des villageois. Beaucoup d’entre eux possèdent un commerce, proposent des tours en bateau ou une chambre pour la nuit. D’autre part, sensibiliser la population locale aux problématiques d’environnement et de développement durable.

Peinture murale maritime à Tam Thanh

Les fresques peintes sur les maisons offrent parfois un aperçu inattendu de la vie des habitants !

Fresque fluviale et linge qui sèche à Tam Thanh

Dans un registre différent, celle-ci évoquant plutôt les films d’animation fait partie de nos favorites.

Plage de Tam Thanh

Une petite route longe la plage, en parallèle à la route principale du village. On y trouve de nombreuses embarcations utilisées par les pêcheurs. Le jour de notre première visite, le ciel était gris et la couleur de la mer peu engageante. Cependant, quand on y est repassé suite à notre retour de Tam Hai, le beau temps rendait tout de suite le paysage beaucoup plus joli.

 

Vous pouvez retrouver l’ensemble de nos clichés de Tam Thanh sur Flickr, dans l’album consacré à ce village.

Tags

3 Commentaires

  1. Merci Jérôme pour l’article et les belles photos ! Ces fresques ont l’air très différentes comparées aux œuvres de street-art dans beaucoup de villes européennes. Elles véhiculent une certaine une certaine poésie, un calme, qui se marient harmonieusement avec l’environnement j’imagine !

    • Coucou Yoan !

      Si les thèmes sont en général assez typiquement asiatiques, on trouve aussi des éléments de la culture occidentale (le génie du Aladin de Walt Disney par exemple). Ce qui m’a amusé, ce sont les portraits de certains villageois, enfants comme adultes, qu’on a pu voir. Ça donne tout de suite une personnalité !

      De façon générale, les couleurs sont les bienvenues dans les villages vietnamiens, qui sont en général un environnement plutôt gris et triste 🙂

      L’article sur Tam Hai que Thanh vient de publier donne d’autres exemples de fresques qu’on a pu rencontrer.

  2. Je regrette de ne pas avoir vu Tam Thanh et ses fresques Ce sera pour la prochaine fois …!

Si vous aimez cet article, partagez-le ou laissez un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.