Choses à faire pour notre voyage au long cours

Notre départ pour ce voyage s’approche à grand pas. Nous voulons donc vous livrer dans cet article les différentes choses à faire dans notre check-liste de ce voyage (familièrement appelé « GPI: grand projet à durée indéterminée » par la maman de Jérôme). Cette liste est également applicable aux préparations d’un tour du monde.

On vous invite à lire l’article « Voyage au long cours: préparation étape par étape » qu’on vient de rédiger. En espérant qu’il vous sera utile dans vos préparations.

1) Logement et déménagement

Que faire avec votre logement si vous partez pour un long voyage?

– Location ou vente?

En tant que propriétaire de notre logement, il nous est présenté deux principales options: le louer ou le vendre. Personnellement, nous avons opté pour la location. Concernant la location, il y a la location meublée et non-meublée. Pour nous, la location meublée est beaucoup plus intéressante que celle en non-meublé.

– Location meublée ou non meublée: comparatif

Vous trouverez ci-dessous un tableau de comparaison afférente à ces deux modes de location.

Selon les différentes informations récoltées, la location non-meublée est moins rentable.

Location meubléeNon-meublée
Nature du bailLa durée minimum du bail est d’un an. Vous aurez probablement plus de carence locative que la location non-meubléeLa durée minimum du bail est de trois ans. Ainsi, vous allez avoir plus de mal à récupérer votre logement en cas de besoin.
Préavis du locataireUn moisTrois mois sauf si le préavis est réduit à un mois selon les situations prévues par la loi
RentabilitéEn général, la location meublée est plus rentable que celle non-meublée en terme de revenus bruts.
ImpositionLes revenus de la location meublée constitue des bénéfices industriels et commerciaux (BIC). En fonction des revenus locatifs annuels, il y a deux régime d’imposition: régime micro-bic et régime réel.
– Régime micro-bic: (total des loyers et des charges est inférieur à 32,6 K€) Un abattement forfaitaire de 50% est appliqué. Le taux d’imposition dépend de votre taux marginal d’imposition.
– Régime réel: (total des recettes annuelles est supérieur à 32,6 K€. Vous déclarez vos loyers et déduisez vos charges pour leur montant réel et non forfaitairement.
Les revenus perçus avec ce mode de location constituent des revenus fonciers. En fonction des revenus annuels, il y a deux régimes d’imposition: régime micro-foncier et régime réel.
– Régime micro-foncier: (total des revenus locatifs hors charges est inférieur à 15 K€) Un abattement forfaitaire de 30% est appliqué. Le solde est ensuite ajouté aux autres revenus sur la déclaration 2042. L’imposition dépendra de votre tranche d’imposition.
– Régime réel: (total des revenus locatifs est supérieur à 15 K€) Vous déclarez vos loyers et déduisez vos charges pour leur montant réel et non forfaitairement.

 

– Notre décision s’est penchée vers la location meublée

Chaque mode de location présente des avantages et des inconvénients. Dans l’ensemble, après avoir comparé ces deux modes en question, nous trouvons que la location meublée est plus intéressante en vue de notre situation. Bien que la durée courte du préavis pourrait provoquer davantage de carence locative, il y a beaucoup d’autres avantages par rapport à la location non-meublée. En plus, ce choix nous permet d’éviter de vendre nos meubles et de les déménager.

2) Santé

Avant de partir, pensez à toutes les consultations et les vaccinations possibles. Prenez des rendez-vous chez les spécialistes comme ophtalmologue, gynécologue, dentiste, dermatologue…

En ce qui nous concerne, nous avons fait faire des vaccins suivants notamment pour l’Asie:

  • Encéphalite japonaise: 100 €/personne, frais non remboursés
  • Hépatite B: 75 €/personne car 3 piqûres mais ces frais sont remboursés
  • Typhoïde: 53 €
  • Rage: 3 piqûres à raison de 53 € chaque piqûre

Certains vaccins doivent être injectés plusieurs fois (la rage par exemple), par conséquent il faudrait prévoir suffisamment du temps pour cela.

Comme il y a une épidémie de paludisme en ce moment au Viet Nam, nous nous sommes renseignés auprès de notre médecin de voyage à ce sujet. Il n’existe pas de vaccin contre le paludisme mais il existe des pilules de prévention ou des produits répulsifs anti-moustiques. Notre médecin nous conseille plutôt des produits répulsifs dans la journée et de bien protéger la nuit dans des moustiquaires.

Pensez également à préparer votre trousse du premier soin. Nous l’avons remplie avec des médicaments pour la diarrhée, l’estomac, le rhume, la fièvre, des pansements, des anti-infection.

3) Assurance

Étant née et ayant grandi au Vietnam, je ne me suis vraiment pas rendue compte de l’importance de l’assurance. Je n’ai pas eu de mutuelle jusqu’au jour où j’ai commencé à travailler. Mais avec l’âge, je pense que l’assurance est indispensable pour voyager sereinement.

Nous nous sommes renseignés sur les différentes compagnies qui font des offres liées au voyage tour du monde ou voyage à long terme. Comme nous ne pratiquons pas de sports extrêmes, nous trouvons que les couvertures de ACS ainsi que le tarif proposé nous conviennent. Vous pouvez consulter ici pour plus ample d’informations. En général, les frais médicaux maximum par personne et par an s’élèvent à 150.000 euros. Le rapatriement sanitaire est garanti à hauteur des frais réels.

Le tarif est très concurrentiel et attractif. En revanche, ACS Assurance ne propose pas de formule « couple » comme certaines autres compagnies. Le tarif de cette gamme de voyage à long terme varie en fonction de votre pays de destination, pays de nationalité et pays de provenance et aussi en fonction de votre âge. Ce contrat propose le même tarif pour le monde entier, Etats-Unis et Canada inclus.

Astuce: si vous avez une carte Visa Premier ou carte Gold, vous pouvez bénéficier jusqu’aux 3 mois d’assurance en voyage. Dans ce cas, vous n’avez qu’à vous souscrire une assurance à l’issue de la fin de ces trois mois couverts par votre carte bancaire.

4) Le travail

Il s’agit d’une des décisions et démarches les plus importantes à laquelle vous faîtes face avant le départ. Pour moi, le moment approprié où j’ai commencé à parler de mon projet à mon patron fut très étrange. Mais le moment où j’ai officiellement donné ma démission fut encore plus étrange!

Si vous avez un contrat de travail dans un secteur privé, il serait préférable de le rompre selon les règlements définis par la loi. Personnellement, j’ai décidé de démissionner de ma fonction. C’est une très grande décision prise après avoir mûrement réfléchi. Selon moi, vous pouvez choisir une des trois options suivantes: démission, congé sabbatique ou congés sans solde.

– Démission

La démission est un mode de rupture de votre contrat de travail à votre initiative. Ce droit peut être exercé à tout moment sans conditions particulières. Le délai de la période de préavis varie en fonction de votre statut, c’est souvent un mois pour les salariés non cadres et trois pour les salariés cadres.

Je pense que c’est le moyen le moins contraignant parce que vous n’avez pas à justifier votre départ et que vous n’avez pas de contrainte liée à votre terme. Étant donné que nous n’avons pas fixé de durée pour notre voyage, je préfère ce mode de rupture.

Toutefois, vous ne pouvez pas demander un report des droits liés à la mutuelle et à la prévoyance de votre ancien travail.

– Congé sabbatique ou « sympathique »

Contrairement à la démission, la demande de congé sabbatique est soumise à certaines conditions: le salarié doit avoir au moins 36 mois d’ancienneté dans l’entreprise à la date du départ en congé et il doit justifier 6 ans d’ancienneté professionnelle. Le salarié ne doit pas avoir bénéficié d’un congé annuel de formation, ni d’un congé de création d’entreprise, ni d’un précédent congé sabbatique au cours des 6 années précédant la demande.

Par ailleurs, la durée du congé n’excède pas 11 mois. En général, l’employeur peut refuser ou reporter la demande si le salarié ne remplit pas toutes les conditions requises.

Le salarié en congé sabbatique n’est pas rémunéré. En revanche, l’avantage de cette option c’est que sa place est conservée à son retour.

– Congé sans solde

Le salarié pourrait demander le congé sans solde à des fins personnels ou professionnels. La durée et les modalités de ce genre de congés doivent faire l’objet d’un accord écrit par l’employeur et le salarié. Comme son nom l’indique, vous ne serez pas rémunéré suite à un congé sans solde.

Contrairement au congé sabbatique, l’employeur a le droit de refuser le congé sans soldes sans avoir besoin de motiver.

5) Administratif

En ce qui concerne l’aspect administratif, nous avons établi une check-list des choses à faire telles que:

  • Résilier tous les abonnements en cours
  • Faire réexpédier les courriers à une autre adresse (famille ou amis)
  • Changer d’adresse à la banque, aux impôts et chez tous les tiers
  • Demander le permis de conduire international
  • Vérifier si le passeport est encore valable au moins un an après le départ
  • Faire plastifier les documents d’identité
  • Faire légaliser notre mariage à l’Ambassade du Vietnam
  • Demander l’exemption de visa pour le Vietnam pour Jérôme (eh oui, quel privilège d’avoir une femme vietnamienne ! 🙂

6) Budget

Eh oui, l’argent est le « nerf de la guerre » ! Alors nous avons beaucoup réfléchi et travaillé sur ce poste.

Étant donné que ce n’est pas d’un tour du monde « classique », nous n’aurons pas un budget important lié aux billets d’avion ou d’autres moyens de transport. Ainsi, nous  avons acheté seulement nos deux billets aller-simple pour le Viet Nam dans un premier temps car notre premier boucle débutera à Da Nang, ma ville natale.

Outre les frais d’avion, de visa, nous avons établi un budget journalier sur place dans les pays faisant partie de notre premier boucle. Après avoir fait quelques calculs, nous aurions à un budget journalier moyen d’environ 35€ 25€ pour deux personnes. J’espère qu’on arrivera à s’y tenir. Cela ne comprendra bien sûr pas l’alcool et les cocktails (eh oui nous aimons picoler :-))

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.