La statue de Lady Bouddha à Danang

La statue de Lady Bouddha à Danang

La statue de Lady Bouddha dans la péninsule Son Tra à Danang est la plus grande statue de Bouddha du Vietnam. En effet, elle mesure en effet 72 mètres de haut. Comme vous pouvez vous en douter, elle est donc visible de très loin. On a profité du (très) beau temps de dimanche dernier pour aller la visiter et profiter un peu de la plage.

Les coracles vietnamiens : des embarcations typiques

Notre premier arrêt a été le long d’une plage en bordure de Danang. Beaucoup de petits bateaux de pêche sont ancrés. Contrairement à ce que laissent penser les immeubles à l’arrière-plan, la ville de Danang est surtout constituée de maisons de 2 étages maximum. La plupart des bâtiments hauts sont situés en bord de fleuve, et maintenant de plus en plus le long du littoral.

Danang vue de la plage

Sur la plage, on trouve de nombreux coracles, ces embarcations typiquement Vietnamiennes de forme ronde, qui ne doivent du coup pas être faciles à diriger !

Coracles sur une plage de Danang

Accès à la statue de Lady Bouddha de Danang

Il est très simple d’accéder à la statue à partir de Danang. Il suffit de suivre la route Hoang Sa qui chemine vers l’est.

Durant le trajet, on aperçoit la statue à travers les arbres.

La statue de Lady Buddha à Danang à travers les arbres

Le trajet est assez rapide (eh oui, on est en voiture et pas à vélo 🙂 ).

L’entrée et le parking sont gratuits. Pour ceux venant en cyclo, le parking est gardé; vous pouvez laisser un don au gardien en partant.

Visite de l’esplanade

La visite débute par quelques marches menant à l’impressionnant portail. Avec la chaleur écrasante, même cet effort là fait transpirer ! L’escalier est comme souvent bordé de statue des créatures.

Les inscriptions sur le portail sont en Vietnamien et en Chinois

Le long de l’esplanade, on trouve de nombreuse statues ainsi que des arbres assez spectaculaires de par leur aspect « alien ».

On visite ensuite le temple lui-même.

Dans les temples Bouddhistes, il est recommandé de se couvrir les jambes et bras. En Thaïlande, on nous fournissait systématiquement un sarong à l’entrée des temples; ce n’était pas le cas lors de notre visite. A noter aussi qu’on se déchausse à l’entrée des temples… et avec cette chaleur, bonjour les quelques pas sur le sol en pierre rendu brûlant par un soleil de plomb !

A l’intérieur du temple, de nombreux fidèles effectuent leur prière. Des statues de guerriers montent la garde le long de la salle.

Statue gardant le temple

On va ensuite admirer la statue de Lady Bouddha elle-même. Il est normalement possible de grimper en haut pour aller admirer la vue, mais ce jour là l’accès était fermé.

Pour vous donner une idée de sa taille, si vous zoomez sur la photo de gauche vous apercevrez une autre statue sculptée au-dessus de sa tête. Celle-ci mesure deux mètres !

Le complexe se révèle être très grand; comme souvent, la majorité des touristes asiatiques se concentrent là où il y a du monde et ne partent pas à la découverte des lieux. Du coup, on est par la suite plutôt tranquille ! En poursuivant notre exploration de l’esplanade, on tombe sur des statues de biches et de lapins côtoyant un Bouddha.

Pour finir, on jette un œil à l’impressionnante pagode Linh Ung

5 réflexions au sujet de “La statue de Lady Bouddha à Danang”

  1. Excellent article Peux-tu me dire Jérôme la date de construction de la statue ?Peux-tu me rappeler pourquoi la pagode a-t-elle 8 toits à pointes recourbées?Cela fait-il référence à l’octuple chemin du Bouddha?Avez-vous été voir la boutique d’art (Trieu Mask Art)qui est sur la gauche quand on regarde la statue : la gestionnaire très gentille(elle m’a donné un beau masque) a travaillé pour la télévision et parle un bon français et sa galerie est très intéressante(dites lui bonjour et encore merci de ma part) Il en est de même d’ailleurs pour la galerie d’art qui se trouve non loin du musée Cham de DN On y trouve de rares lithographies de Labadang et de belles peintures de peintres locaux ,de Hué par exemple Bravo pour le voyage

  2. Par ailleurs ,Jérôme,mon frère et son épouse vont peut-être faire un séjour de 12 ou 15 jours en février Vous recommandez la première ou la deuxième quinzaine(question climat)?Et quid de ce qu’il ne faut absolument pas rater(ils ne s’intéressent ni au mausolée de l’Oncle Ho ni aux corridors utilisés pendant la guerre ,ni aux champs de bataille)Par contre ils s’intéressent aux arts traditionnels,au massage,etc Question trajets et mode de locomotion que suggérez-vous ? Quant au logement ,résider chez l’habitant ou dans des hôtels moyens serait sûrement correct Hen gap laï

    • Bonjour JB,
      Merci pour le compliment !
      Nous avons appris des choses grâce à tes bonnes questions. La première pierre du monument a été posée en 2004. Pour ce qui concerne les toits à pointes recourbées, en fait il y en a 9 (un caché par l’arbre). Nous avons vu que le chiffre 9 représente la patience et l’harmonie.
      Quant au voyage de ton frère, je trouve que c’est assez court comme durée. Il va falloir faire des choix terribles ! On t’enverra par mail une proposition de l’itinéraire détaillé et d’autres recommandations.

      • Merci Thanh Lors de mon premier voyage en 2005 Sauf erreur je n’avais vu ni pagode ni Lady Bouddha Lors d’un repas au restaurant Indochine de Sète(tu connais la propriétaire et son mari),j’ai réalisé en plus que le voyage ne pouvait se faire pendant le Thèt Or le prochain Thèt est du 14 au 27 février Donc le voyage ne pourrait avoir lieu que pendant la première quinzaine de février ou la première quinzaine de mars …

        • En effet, ils ont commencé à construire la pagode et la statue en 2004 et n’ont achevé ces monuments qu’en 2010.
          En ce qui concerne le voyage, ce serait préférable la première quinzaine de mars alors.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.