Je n’ai écrit aucun article sur le nouvel an vietnamien jusqu’à maintenant. 2021 sera donc l’année du Buffle de Métal qui commencera le 12 février. Le Têt arrive à grands pas, je vais en profiter pour vous concocter une petite histoire de cette fête et partager avec vous quelques mes souvenirs.

Ça va être malheureusement la 13ème année que je ne célèbre pas le Têt avec les miens. J’espère avoir bientôt l’occasion de le fêter avec ma famille.

Introduction générale

Le nouvel an vietnamien (et pas chinois), communément appelé « Têt », est sans aucun doute la fête traditionnelle la plus importante du pays. C’est l’occasion pour les Vietnamiens de se retrouver en famille et entre amis.

C’est aussi un moment de partage autour de bons plats tels que le gâteau de riz gluant de forme carrée, le gâteau de riz gluant de forme cylindrique, les nems, le porc au caramel et aux œufs, et j’en passe.

Célébration du Têt

N’ayant pas de date fixe, le Têt est célébré selon le calendrier lunaire et tombe en général entre le mois de janvier et de février chaque année. Au Viet Nam, Le Têt dure trois jours qui sont également des jours fériés. Mon père, qui travaillait à l’aéroport, avait seulement un jour de congé sur trois à l’époque.

Au fil des siècles, la célébration du Têt a évolué pour répondre aux changements de la société. Toutefois, les moments forts du nouvel an vietnamien s’inscrivent autour des trois phases importantes. Si on compare le Têt à un opéra, celui-ci se joue en trois temps qui sont « tất niên, giao thừa, năm mới ». « Tất niên » signifie littéralement le dernier moment de l’année. « Giao thừa » est la transition entre les deux années. Quant à « năm mới », ce sont les premiers jours de la nouvelle année.

Il ne faut pas oublier une autre coutume ancestrale qui n’est pas moins importante consistant à honorer les génies du foyer « ông Táo ». De manière globale, les familles préparent un repas ou des offrandes lors du 23ème jour du dernier mois de l’année selon le calendrier lunaire bien évidemment. À savoir que la carpe est le moyen de transport de ces génies pour l’ascension céleste.

Préparation de la fête

Je trouve que les préparations sont les moments les plus fatigants mais aussi les plus excitants. Selon nos croyances, il faut bien nettoyer la maison et notamment l’autel afin de souhaiter la bienvenue et le retour des esprits de nos ancêtres. Bon, de nos jours il y a quand même pas mal de personnes qui ne veulent pas trop s’embêter et qui simplifient les rites en adoptant un mode de vie minimaliste et un Têt minimaliste.

Par ailleurs, le Têt est synonyme d’espoir et de renouveau et clémence et d’optimisme sur tous les plans, que ce soit dans la vie sentimentale ou professionnelle.

En ce qui concerne les décorations, les Vietnamiens font honneur aux fleurs de pêcher dans le nord et le centre (hoa đào) et aux fleurs jaunes de prunier (hoa mai) dans le centre et le sud. Mon grand-père possédait deux jolis arbres aux fleurs jaunes de prunier. Quand j’étais petite, je l’aidais souvent à enlever les feuilles environ une dizaine de jours précédant le Têt afin d’avancer la floraison de ces fleurs.

Certaines familles confectionnent encore des gâteaux de riz gluant, d’autres préfèrent en acheter.

Le jour J arrive enfin. Pour la plupart des Vietnamiens qui sont superstitieux, la première personne qui franchira le seuil de la maison apportera chance ou malchance. C’est pour cela qu’on la choisit soigneusement en espérant que toute l’année sera remplie de bonnes nouvelles.

Pendant les trois jours de la célébration du Têt, les enfants sont souvent les plus heureux car ils vont recevoir des « li xi ». Il s’agit en effet des étrennes insérées dans de petites enveloppes rouges.

étrennes rouges pour le nouvel an lunaire Têt

Les gâteaux de riz gluant : Banh chung vs banh tet

L’origine et la légende de ces gâteaux remontent à la sixième dynastie du Roi Hung. C’était Lang Lieu, le prince du dernier roi de cette dynastie, qui est devenu le successeur grâce à la création de « banh chưng » et « banh giầy ». Ces gâteaux symbolisent respectivement la terre et le ciel.

Banh chung et banh tet sont les gâteaux traditionnels immanquables pendant le Têt. Comme leur nom l’indique, le riz gluant compte parmi les ingrédients indispensables. La farce est composée de haricots mungo et de lard ou de poitrine, de poivre. Le tout est ensuite enveloppé dans des feuilles de « dong » pour banh chung, et des feuilles de bananier pour banh tet. Vous verrez banh chung presque partout au Viet Nam, le banh tet trouve plutôt sa place dans le centre et le sud du pays.

Les gâteaux de riz se mangent souvent avec des légumes en saumure et des oignons blancs au vinaigre.

Ma grand-tante faisait de très bons légumes en saumure. À l’approche du Têt, elle passait son temps à couper des légumes en julienne puis à les faire sécher sur le toit de la maison. Elle confectionnait un tas de choses et je me réjouissait à l’idée de les goûter.

J’adore banh chung nature et banh tet frit. Les avez-vous déjà goûtés?

Quels sont mes souvenirs du Têt?

Aussi surprenant que cela puisse paraître, mes souvenirs du Têt demeurent très vivants.

À l’époque, on confectionnait encore les gâteaux de riz gluant dans ma famille. Mon grand-père jouait donc le rôle de chef d’orchestre qui dirigeait les autres membres de la famille dans le façonnage de ces gâteaux. Tout le monde était par terre sur une natte de fortune. J’adorait ce moment où on passait du temps ensemble.

Comme beaucoup d’enfants de ma génération, j’avais hâte d’être le jour J afin de pouvoir enfin enfiler les nouveaux vêtements, de manger de bons plats et de recevoir des « li xi ». C’était aussi le moment où j’ai pu voir mes parents le plus souvent. Chaque fois que mon père nous conduisait quelque part sur son Honda 67, j’étais aux anges.

Êtes-vous déjà allé au Viet Nam lors de la fête du Têt?

5 commentaires sur “2021 | L’année du Buffle ou la fête du Têt

  1. Merci pour ton partage!

    Hummm, la bouffe! Le porc au camarel est mon préféré. 🙂

    Ça me fait rêver en cette période de confinement. J’aimerais vivre le Têt au Vietnam au moins un fois dans ma vie. Nous avons hâte de repartir (particulière au Vietnam). J’imagine que toi aussi.

    Chúc mừng năm mới

    1. Merci d’être passé par ici.

      On espère pouvoir repartir cette année mais ça semble un peu compromis.

      Chúc mừng năm mới !

      1. Merci Thanh J’ai appris des choses grâce à toi et regrettais de ne pas être retourné au VN en période du Têt (ou en dehors!) ! Mille mercis JB

  2. Merci Thanh !J’ai appris des choses grâce à toi et regretté de ne pas être retourné au VN en période de Têt(ou en dehors!)! Mille Mercis JB

    1. Merci JB de ton message. La manière de fêter le Têt a bien évolué au Viet Nam. Les temps changent comme on dit, toutefois je garde de jolis souvenirs du Têt.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.