Il me reste énormément d’articles en brouillon que je voudrais continuer à écrire et finaliser. Mais là je vais prendre le temps de rédiger cet article sur Lectoure, le village gersois vivant où se trouve notre petit chez nous depuis quelques semaines et pour encore un mois et demi.

Pour la petite histoire, on devait initialement quitter Lectoure dans une semaine. À cause de mon problème dermatologique, je suis obligée d’y rester pour me faire soigner. Et cela nous arrange bien parce que ce n’est pas évident de trouver un logement aussi bien dans un tel cadre dans une grande ville. Du coup, je me réjouis de pouvoir profiter encore de Lectoure, de ses charmantes ruelles pavées, de son marché, de sa nature proche, de sa douceur de vivre tout simplement.

Pour un village de moins de quatre mille habitants, nous sommes vraiment surpris de la richesse du patrimoine. Toutes ces maisons en pierre bordant les ruelles paisibles qui serpentent, l’ancien château des comtes d’Armagnac, la halle aux grains, l’imposante cathédrale Saint-Gervais-et-Saint-Protais, l’ancienne tannerie royale, etc…Nous vous emmenons faire un tour à Lectoure !

Le marché de Lectoure

On va commencer par le marché des producteurs locaux. Malgré le fait que l’ambiance n’est pas la même, cela me rappelle le marché d’Asnières où on faisait nos courses chaque dimanche matin. Le marché de Lectoure a lieu chaque vendredi matin et j’ai juste hâte d’y être.

J’adore l’atmosphère qui y règne : il y a une quarantaines de stands allant des fruits et légumes de saison, de la viande aux traiteurs locaux en passant par des fleuristes. On y trouve également deux camions qui proposent des plats asiatiques à emporter mais je n’ai pas encore essayé.

Quel plaisir de discuter avec les producteurs locaux qui sont fiers de leurs produits. Rares sont généralement les œufs encore recouverts de paille; c’est la preuve que les poules sont heureusement élevées « plus qu’en plein air », selon l’éleveur qui nous les vend. Et puis, nous avons fait la découverte de l’aillet qui permet un repas vite fait bien fait avec une omelette à l’aillet.

Nous avons pris notre habitude : on commence par le stand devant la place de la halle aux grains, puis on passe soit par le boucher soit par le volailler. On se dirige ensuite vers les œufs, d’autres légumes et fruits de saison et on termine par le primeur afin de nous procurer des oranges à jus pour la semaine. Voilà c’est notre petit rituel du vendredi matin depuis quelques semaines et je dois avouer c’est hyper sympa !

Que voir à Lectoure ?

Les ruelles serpentantes

Charmante ruelle de Lectoure

L’ancien château des comtes d’Armagnac et le belvédère du Grand Bastion

Érigé à l’extrémité orientale de la ville de Lectoure et sur un éperon rocheux, l’ancien château des comtes d’Armagnac occupe une position remarquable. De nos jours, il ne reste vraiment pas grand chose, que quelques vestiges de fortifications.

Il est agréable de nous balader le long des remparts ouest et allée de Montmorency. C’est aussi par là qu’on cueille les feuilles de lierre afin de confectionner la lessive nature et zéro-déchet 🙂

Situé derrière l’ancien château, le belvédère du Grand Bastion nous offre un magnifique point de vue sur la campagne gersoise. Au loin, quelques ifs pointant vers le ciel nous donnent un petit air de Toscane (il paraît que le Gers a des airs toscans).

panorama grand bastion Lectoure
Joli panorama sur les paysages de la Lomagne

Le village des Brocanteurs

Ancien hôpital transformé en un lieu qui rassemble une trentaine de brocanteurs et antiquaires, le village des brocanteurs de Lectoure est un magnifique endroit qui vaut le détour. Bien que nous ne soyons pas chineurs dans l’âme, nous adorons y aller juste pour prendre des photos du joli bâtiment.

village des brocanteurs Lectoure
Village des brocanteurs Lectoure Gers

La cathédrale Saint-Gervais-et-Saint-Protais et sa tour

Comme la plupart des bastides et villages du Gers, Lectoure s’étend en longueur sur un éperon rocheux. Lorsque nous sommes arrivés à Lectoure, l’imposant et haut clocher de sa cathédrale ne nous a pas laissé indifférents.

Nous attendons les beaux jours déconfinés pour aller à la quête du panorama depuis sa tour. Il suffit de demander l’accès à l’office du tourisme.

Cathédrale Saint-Gervais-et-Saint-Protais à Lectoure Gers

La fontaine Diane

En descendant à côté de l’office du tourisme, nous tombons sur l’adorable fontaine de Diane. Alimentée par une source abondante, cette fontaine a autrefois fourni l’eau aux tanneurs et aux foyers du quartier jusqu’à l’arrivée de l’eau courante.

Fontaine Diane à Lectoure Gers
La fontaine Diane est à l’architecture gothique facilement reconnaissable

Quelques clichés aux alentours de la fontaine Diane.

D’autres choses à voir à Lectoure

Il suffit de marcher le long de la rue Nationale pour saisir l’ambiance vivante du village avec toutes sortes de commerces et de librairies. Devant la café des sports, il y a souvent quelques locaux en train de papoter avec un café à la main.

J’aime bien la façade de « Cochon Bleu », un café-librairie branché du coin.

Prêtez attention aux coquilles accrochées sur certaines portes, aux jolies façades ou encore aux petites explications historiques liées aux réfugiés Alsaciens pendant la Seconde Guerre Mondiale ou encore au numéro 120 rue Nationale où séjournait Anne d’Autriche.

Lectoure Gers

Lectoure par le chemin du ruisseau

Si le cœur vous en dit et que vous avez du temps, vous pouvez faire une petite balade – boucle vous permettant d’admirer Lectoure sous un autre angle. Nous empruntons le chemin du ruisseau qui passe à côté du cimetière puis qui longe au milieu des champs et des bois. Étant donnée que la marche n’est pas l’activité préférée de Jérôme, on se joue à la cool et fait environ 4 km.

C’est génial d’être à deux pas de la nature verdoyante
Les paysages de la Lomagne et du Gers à Lectoure
Vue sur Lectoure Gers
Les chevaux broutent aux alentours de Lectoure

Les couleurs printanières de Lectoure

Nous avons la chance d’assister au défilé des robes végétales et florales les plus belles du printemps. Admirer les cascades de glycines violettes bleusées (ou bleues violacées), les amandiers en fleurs, les fleurs de colza et toutes autres fleurs m’inspire et me fait un bien fou.

Ces magnifiques glycines m’inspirent tellement que j’avais envie de faire une première peinture à l’aquarelle

Le clos Sainte-Claire à Lectoure

J’ai déjà fait part de mon gros coup de cœur pour la maison dans laquelle nous posons nos sacoches pendant quelques temps à Lectoure. Je rajoute ce petit paragraphe histoire de mettre encore quelques photos du jardin et des fleurs autour de la maison.

le jardin du clos Saint-Claire à Lectoure

NOTE – Vu que cette maison est en vente, on ne peut pas vous la recommander en vue d’une réservation. Mais si vous appréciez ce contenu et que vous voulez nous soutenir, aidez-nous à partager cet article.Vous pouvez, si vous souhaitez réserver un logement, nous donner un petit coup de pouce en utilisant notre lien mis dans cet article. Ainsi, nous recevrons une petite commission en tant qu’affiliés sans que vous ne dépensiez davantage. Vous pouvez constater que nous refusons de mettre de la pub sur notre blog pour optimiser votre navigation sur EndlessTravel. De ce fait, votre soutien nous aidera à produire des contenus de qualité sur une plateforme sereine sans pub. Merci à vous. 

Trouvez votre hébergement à Lectoure

Voilà j’espère que vous apprécierez cet article et que vous trouverez peut-être une idée pour vos prochains voyages. Sinon, vous connaissez Lectoure ? ou le Gers ?

À très vite pour d’autres récits.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.