Non on n’est pas allés à New York à vélo, pas encore mais pourquoi pas 🙂 !

New York fait partie des endroits qui me fascinaient avant même d’y mettre les pieds. Je n’aime pas les grandes villes et la vie bouillonnante et chaotique qui y est souvent associée. Mais une fois n’est pas coutume, je suis émerveillée et fascinée devant un tel espace urbain à la verticale.

Il y a quelque chose dans l’air de New York qui rend le sommeil inutile – Simone de Beauvoir

Contrairement à ce que disait Simone de Beauvoir, le sommeil nous a été utile car on était lessivés après avoir beaucoup marché entre les blocks de Big Apple.

Je partage avec vous dans cet article des choses à faire à New York et quelques bonnes adresses testées et approuvées. C’est aussi un super moyen qui me permet de trier les photos depuis le temps.

APERÇU DES QUARTIERS DE NEW YORK

Acronymes des quartiers de New York

Avant de vous partager l’aperçu de New York, on vous donne quelques acronymes qu’on utilise dans cet article. Comme les new-yorkais adorent les acronymes, ils préfèrent appeler les lieux par l’acronyme que par leur nom complet.

  • SOHO : South of Houston street
  • DUMBO : Down under the Manhattan bridge overpass
  • MOMA : Museum of modern art
  • TriBeCa : Triangle below Canal street
  • FiDi : Financial district
  • NoliTa : North of Little Italy

Aperçu de New York

Ci-dessus un aperçu très minimaliste de la ville de New York avec ces quartiers.

Les quartiers de New York
Les quartiers de New York

Et une autre carte plus détaillée pour situer la plupart des endroits mentionnés dans cet article. Cela pourrait vous aider à planifier vos sorties afin que cela ne soit pas trop la course. Et puis, il faudra aussi faire des choix en fonction de votre durée de séjour.

Itinéraire de New York en une semaine
Carte détaillée des choses à voir à faire à New York

NEW YORK : INFORMATIONS PRATIQUES

Assurance de voyage pour New York

Si votre séjour n’excède pas 90 jours et si vous êtes détenteur d’une carte Visa Premier, vous bénéficierez des avantages liés aux garanties de voyage et aux assistances. Les garanties interviennent en cas d’annulation ou modification de vol, perte ou vol de bagages, etc…Les assistances quant à elles interviennent en cas de maladie ou de blessure dans le monde entier.

Avant de partir, on vous conseille de vous renseigner auprès de votre banque et de demander à cette dernière de vous fournir une attestation d’assurance et d’assistance avec les plafonds de couverture, surtout en matière de frais médicaux.

Visa et autorisation de séjour

Les titulaires d »un passeport français doivent effectuer une demande d’ESTA avant d’aller aux USA. Par mesure de précaution, il est conseillé de demander l’ESTA au moins huit semaines avant la date prévue de départ. Ainsi, en cas de refus de l’ESTA, le demandeur aura du temps afin de faire une demande de visa.

Carte bancaire et gestion de l’argent à New York

Taux de change : 1 EUR = 1,11 USD

Avant de partir, on a changé environ une centaine de dollars au cas où certains endroits n’acceptent pas notre CB. Sinon, la carte N26 et la carte Boursorama Visa Premier permettent de faire des transactions (retraits et paiements en devise étrangère) sans frais.

On vous conseille de prévenir votre banque de la durée de votre séjour à New York, ou à l’étranger en général. Ceci pourrait éviter des risques de fraudes. Une semaine après notre voyage à New York, Boursorama a bloqué une transaction aux USA de l’ordre de 1000 euros sur notre compte. On n’est jamais trop prudent !

Connectivité et internet

Free Mobile propose un forfait qui permet d’avoir 25Go de connexion internet et d’appels illimités depuis certains pays dont les États-Unis.

Hébergement

Pendant notre séjour à New York, nous avons eu la chance d’être logés pendant quelques jours chez mon amie dans un magnifique quartier résidentiel à Brooklyn. Le reste du séjour nous avons dormi dans un hôtel à Manhattan. On a payé autour de 150 dollars par nuit.

Dans quel quartier loger à New York ? N’importe où sauf le Financial district. Selon notre expérience, depuis notre hébergement à Brooklyn, il est facile et rapide de rejoindre Manhattan par le métro. Il nous a fallu une bonne demie-heure. On vous conseille donc Brooklyn où vous pouvez trouver des logements qui coûtent moins cher qu’à Manhattan.

NOTE – Le fait de réserver votre hébergement via notre lien dans cet article nous permettra de recevoir une commission de la part de Booking. Cela ne vous coûtera pas plus cher et nous encouragera dans notre travail sur ce blog de vous fournir des informations afin de préparer votre voyage. Merci pour votre soutien.

Déplacement à New York

En préparant notre voyage à New York, on a l’impression que c’est grand mais en réalité, tout peut se faire à pieds. Et puis, marcher est une super façon de découvrir un endroit, en particulier New York.

Si vous êtes à court de temps et que les rues pavées vous fatiguent, le métro new-yorkais facilitera vos déplacements.

Nourriture

Tout comme Paris, New York est tellement cosmopolite en terme de nourriture et de cuisine. De la cuisine chinoise à la cuisine italienne en passant par la fast-food, New York offre une gamme très diversifiée pour tous les goûts et tous les budgets.

Il est facile de trouver de la cuisine végétarienne à New York.

À savoir que le pourboire est quasiment obligatoire dans les restaurants à New York. Le montant du pourboire varie entre 10 à 18 % du total de la note. De même, la TVA (un peu mois de 10 %) n’est pas incluse dans les prix affichés.

Quand aller à New York ?

Nous sommes allés à New York pendant la deuxième semaine du mois de novembre. Les quatre premiers jours étaient parfaits : il faisait beau et bon. C’était cependant glacial lors des deux derniers jours.

La basse saison à New York est de janvier à mars. La haute saison est entre avril et octobre. Quant à la très haute saison, c’est en décembre où la magie des fêtes de fin d’année règne. Le mois de novembre peut être considéré comme moyenne saison. On trouvait que c’était très raisonnable en terme d’affluence.

 

1. SE PERDRE DANS LE QUARTIER DE FINANCIAL DISTRICT

Figurant parmi les quartiers les plus incontournables et historiques de New York, le Financial district est le quartier d’affaires regroupant plusieurs institutions financières de la ville dont la Bourse de New York (NY Stock Exchange). Depuis les attentats du 11 septembre 2001, il n’est malheureusement plus possible de visiter l’intérieur de ce bâtiment.

Il faut toujours lever la tête pour bien admirer les nombreux gratte-ciels de ce quartier. C’est un super terrain de jeu pour ceux qui aiment la photographie car le Financial district est vraiment photogénique à notre avis.

Il n’est pas difficile d’apercevoir l’immeuble de One World Trade Center avec sa très haute antenne. Vous pouvez également visiter le Mémorial du 11 septembre qui, comme son nom indique, a été construit en mémoire des victimes des attentats de la même date.

D’autres endroits à voir dans le Financial district

  • Battery Park : il fait bon déambuler dans ce parc où vous aurez une belle vue sur la statue de la Liberté.
  • Trinity Church : elle a été conçue dans un style de néogothique. Malgré la construction de plusieurs gratte-ciels autour de l’église, Trinity Church demeure un endroit de culte très important des chrétiens à New York. Le cimetière de cette église est le dernier et le seul encore utilisé à Manhattan. N’hésitez pas à jeter un œil à l’intérieur de la Trinity Church, l’entrée est gratuite.

 

Mémorial et musée du 11 septembre

Adresse : 180 Greenwich street, New York, NY 10007

Le tarif d’entrée coûte 26 $ / personne. L’entrée est comprise dans le New York Pass. 

New York stock exchange

2. DIRE BONJOUR À LA STATUE DE LA LIBERTÉ / ELLIS ISLAND

Cette majestueuse statue fut le cadeau du peuple français aux États-Unis lors de la célébration du centenaire de la déclaration d’indépendance du pays. Elle est l’un des monuments les plus importants non seulement de la ville de New York mais aussi du pays. Elle a été inscrite au patrimoine mondial par l’UNESCO en 1984.

Skyline new-yorkais depuis le ferry

Nous avons réservé à l’avance le billet pour le ferry qui part en direction de Liberty island et qui nous a déposé au pied de la statue. Ensuite, le ferry nous mène à Ellis Island où se trouve le musée de l’immigration.

Le ferry pour visiter la statue de le Liberté part de Battery Park tous les jours. Préférez les départs dans la matinée avant 10h afin de bien en profiter.

Tarif : 26 $ / personne

La visite du musée de l’immigration sur Ellis Island est incluse dans ce billet. On vous recommande ce musée qui est un lieu chargé d’histoires et très touchant.

Pour ceux qui ne souhaitent pas dépenser une telle somme pour voir la statue de la Liberté, il est possible de prendre le ferry pour Staten Island qui est gratuit. Depuis ce ferry, vous aurez une jolie vue sur la statue. Cependant, ce ferry ne dessert ni Liberty Island ni Ellis island.

Statue de la Liberté New York

3. TRAVERSER LE BROOKLYN BRIDGE

Achevé en 1883 après près de quinze ans de construction, le pont de Brooklyn est un joyau architectural qui relie Manhattan à Brooklyn. Traverser le Brooklyn bridge figure parmi les activités les plus incontournables lors d’un séjour à New York.

Ce pont étant très prisé des New-Yorkais ainsi que des touristes, il est donc conseillé d’y faire un tour tôt dans la matinée afin d’éviter la foule. Si vous êtes courageux, allez y admirer le lever de soleil, c’est magnifique ! (lorsqu’il fait beau bien sûr).

 

Saviez-vous qu’il y a des caves à vins et à champagnes à l’intérieur du pont? En effet, le concepteur du pont John Roebling a conçu huit espaces intérieurs dans le but de les transformer en espace de vente au détail. Ce plan a toutefois échoué. Un espace a été loué pour le stockage de vin et de champagne.

 

Après avoir traversé le pont en venant de Manhattan, vous allez tomber sur Dumbo. Il s’agit des entrepôts qui ont été transformés en galeries, magasins, restaurants et bars. Ces bâtiments en brique nous font penser aux anciens entrepôts à Hambourg et on les adore !

Brooklyn bridge New York

4. PRENDRE UN GRAND BOL D’AIR AU CENTRAL PARK

Ayant une superficie de 341 hectares, le Central Park est le poumon vert de la ville de New York. C’est tellement surprenant de se trouver au milieu de cet espace vert offrant plein d’opportunités de balade. C’est à Central Park qu’on a tout d’un coup l’impression que la verticale est vaincue, laissant la place à l’horizontale. Quel contraste et c’est tant mieux !

Nous y étions au courant du mois de novembre et le parc était couvert de couleurs automnales magnifiques. Chaque saison a son charme à Central Park.

Nous vous conseillons de consacrer au moins une demie journée dans ce lieu bucolique. Si vous aimez les photos, la lumière est dans la plupart des cas meilleure l’après-midi que le matin.

Central Park est un parc public et l’accès est gratuit. Il est déconseillé de s’y promener le soir.

Automne à New York

écureuil à Central Park New York

5. DÉCOUVRIR MIDTOWN AVEC SES GRATTE-CIELS

Midtown est également le quartier d’affaires le plus connu de New York. Il y a une concentration importante et impressionnante de gratte-ciels et de monuments à voir durant votre premier voyage à New York. Pour vous donner une idée, voici quelques exemples : Chrysler Building, Grand Central Terminal, New York Public Library, Empire State Building ou Cathédrale Saint-Patrick.

Dressé à l’intersection entre Lexington Avenue et 42ème rue, Chrysler Building est un gratte-ciel du style Art Déco. Il est composé essentiellement de marbre, d’acier et de granite. C’est le gratte-ciel préféré de Jérôme. Ce bâtiment ne se visite pas mais vous pouvez pénétrer dans le hall.

Après avoir fait des prises de vue de Chrysler Building, dirigez-vous vers la station mythique de Grand Central Terminal en prenant la 42ème rue. Étant la plus grande gare ferroviaire du monde, Grand Central Terminal est une autre icône de New York. Laissez-vous transporter par la beauté de cette gare. Tout comme Chrysler Building, Grand Central Terminal est du style Art Déco.

Hall central de Grand central terminal New York

Ne manquez pas de pousser la porte de New York Public Library. C’est une des bibliothèques publiques les plus grandes au monde. Elle est magnifique de par son architecture. Certaines salles sont fermées au public mais il y en a pas mal qui sont ouvertes à la visite. L’ambiance y est tellement studieuse, ça donne envie d’y être pour travailler les cours (je n’ai jamais aimé travailler dans les bibliothèques en étant étudiante).

New York public library
Les rues de New York depuis New York public library

À la sortie de New York public library, flânez ensuite au Bryant Park qui est très joli aussi.

Un des secrets de Grand Central Terminal

On a eu la chance de visiter cette gare avec mon amie qui habite New York depuis plusieurs années. Elle nous a montré la galerie des murmures (whispering gallery). On s’est bien amusé en se mettant chacun à l’opposé de l’autre, l’un murmure et l’autre entend. Hasard ou objectif de la construction? On n’en sait rien mais voilà essayez de communiquer dans cette galerie, c’est vraiment rigolo.

 

6. FLATIRON BUILDING

Flatiron Building est un des gratte-ciels les plus célèbres de Midtown. Lors de sa construction en 1903, ce fut le gratte-ciel le plus haut de cette époque. Et je peux dire que c’est mon bâtiment new-yorkais préféré. Je ne peux pas me lasser devant cette beauté architecturale tellement impressionnante.

Le Flatiron n’est pas son nom d’origine, mais c’est le Fuller building. Et puis, on commence à l’appeler « flatiron » (fer à repasser) dû à sa forme triangulaire très singulière.

L’intérieur de Flatiron building ne se visite pas mais ne ratez pas ce gratte-ciel emblématique de New York.

Flatiron building New York

7. FLÂNER À HIGH LINE

Inspirée de la Coulée verte à Paris, la High Line est un parc linéaire construit sur les anciennes voies ferrées aériennes. La promenade sur la High Line permet d’être au vert tout en ayant une autre perspective de la ville de New York. Tout au long de la balade, vous aurez l’occasion d’admirer les œuvres d’art.

La High Line commence à la rue Gansevoort dans le Meatpacking district et finit à la limite nord de West Side Yard sur la 34ème rue en passant par Chelsea.

Prêtez attention aux murs car il est possible que Monsieur Chat vous guette 🙂

High Line à New York
Street-art sur la promenade de High Line

8. SORTIES CULTURELLES À NEW YORK : LES MUSÉES

Il n’y a pas que les gratte-ciels à New York, il y a aussi plusieurs musées pour vos sorties culturelles. De toute façon, pour un premier séjour de quelques jours à New York, il faut faire des choix de musée en fonction des envies. Il y a aussi les coûts qui entrent en jeu. À titre personnel, nous avons visité un seul musée durant notre séjour : le musée d’art moderne MOMA (museum of modern art).

Au moment de la préparation de notre voyage à New York, nos cœurs balancent entre le MoMA et le Guggenheim. Après avoir pesé le pour et le contre, on a misé sur le MoMA. Nous en sommes sortis peu conquis et convaincus. Seul le lieu nous a plu et nous a permis de réaliser quelques photos sympas.

Le Guggenheim est également un musée d’art moderne. Vous y trouverez des collections en impressionnisme, post-impressionnisme, modernisme et art contemporain.

Lors de notre séjour, nous n’avons pas chômé. Pour un premier voyage, nous recommandons un musée mais pas plus. Enfin, c’est notre avis très personnel car on n’est pas des amateurs d’art moderne donc les visites culturelles en ce genre ne nous passionnent pas énormément. Mais l’architecture des bâtiments ne nous laisse pas indifférents.

MOMA New York

Tarif d’entrée : 25 $ / personne

GUGGENHEIM

Tarif d’entrée : 25 $ / personne

 

9. NEW YORK VU D’EN HAUT

Voir New York depuis le sommet de l’un des gratte-ciels est un incontournable et un must lors de votre premier voyage à New York. Certes, on n’apprécie pas forcément la foule et les activités attrape-touristes. Mais une fois n’est pas coutume, on a adoré l’expérience.

Lors de notre voyage, on a décidé de monter au sommet des deux bâtiments iconiques : Empire State building et Top of the Rock de Rockefeller Center.

Concernant les panoramas, nous avons adoré la vue depuis Top of the Rock avec tout le quartier Midtown qui est majestueusement dominé par Empire State Building. Depuis Empire State building c’est plus haut mais la vue est moins impressionnante.

TOP OF THE ROCK

Tarif d’entrée : 38 $ / personne

EMPIRE STATE BUILDING

Tarif d’entrée pour la vue depuis le 86ème étage : 42 $ / personne

Empire State building New York
Vue imprenable sur Empire State building depuis Top of the Rock

On va voir New York de haut mais à quel moment ?

On monte au sommet de ces bâtiments mais quel moment de la journée? (en journée, au lever ou au coucher de soleil ?) On a beaucoup hésité et on a décidé de monter au sommet de Top of the Rock en journée, dès l’ouverture. Ensuite, on monte à l’Empire State building en fin d’après-midi afin d’assister au coucher de soleil. Ainsi, on pense que c’est la solution la plus économique.

Ces activités sont comprises dans le New York city Pass. Je pense que le New York city Pass serait rapidement rentabilisé dans le cas où vous effectuez toutes ces visites.

 

10. TIMES SQUARE LE JOUR ET LA NUIT

Avant d’aller à New York, j’ai entendu parler de Times Square. Sa popularité s’exporte bien en Asie et même dans les coins reculés. C’est surtout l’histoire de cette place new-yorkaise qui m’intéresse : il y avait une époque où c’était une concentration de sex-shops, de cinémas érotiques et de divertissements pour adultes. Dans les années 1980, le maire de New York a éradiqué ces commerces pour adultes et a ainsi redonné une autre image à Times Square.

De nos jours, ce carrefour bruyant n’est qu’une attraction avec toutes ses affiches géantes et ses spectacles. Je m’en lasse vite car la foule me rebute. Mais allez y faire un tour par curiosité pour faire votre propre avis. En tous cas, l’extravagant Times Square fait partie des choses incontournables et emblématiques de New York.

On préfère de loin l’ambiance de nuit à celle de jour. Malgré le fait que le néon des affiches géantes pique les yeux, c’est un lieu étonnant.

Times square New York

11. DÉAMBULER À DOWNTOWN : GREENWICH VILLAGE / SOHO / CHINATOWN ET LITTLE ITALY

Loin des gratte-ciels et du bouillonnement des quartiers d’affaires de New York, Greenwich village est un quartier résidentiel de Downtown de Manhattan. Ce fut le lieu préféré de nombreux artistes et lieu de tournage de certains films et séries. Jetez un œil à Jefferson market library, Bleecker street et Grove street avec ses jolies frame houses.

SOHO est un quartier très branché et artistique de New York. En terme d’architecture, SOHO abrite de très beaux bâtiments en fonte qui ont été construits à la fin du XIXème siècle. À l’origine, ces bâtiments servaient d’entrepôts et usines. De nos jours, ces bâtiments industriels ont été transformés en demeures artistiques, galeries d’art, boutiques branchées et nombreux bars et restaurants, etc…Et puis, il y a des rues pavées donc c’est forcément cool !

Chinatown à Manhattan a sa propre identité. C’est génial de trouver une ambiance quasi identique dans n’importe quel quartier chinois dans le monde : les échoppes proposant des marchandises qui n’ont rien à voir les unes avec les autres, la couleur rouge dominante, etc…Vous voulez ramener une paire de baguettes comme cadeau ou un sac ayant des chouettes comme motif, vous n’aurez que l’embarras du choix dans Chinatown. Et puis, si vous êtes adeptes de hotpot (fondue chinoise) vous êtes au bon endroit pour en goûter une !

Non loin de Chinatown, vous serez dans Little Italy qui est charmant avec ses restaurants italiens. Malgré l’expansion de Chinatown, Little Italy reste un des quartiers historiques de New York et mérite d’être visité.

12. ERRER DANS LE WEST VILLAGE

Loin de la tumultueuse vie sur les grandes avenues de Midtown, West village est un quartier résidentiel avec des rues plutôt étroites et sinueuses bordées d’arbres. C’est à West Village que vous trouverez la maison de tournage de Carrie Bradshaw de la fameuse série Sex and the City.

Prendre un brunch dans le West Village, pourquoi pas ? Dans West village se trouvent de nombreux restaurants et bars tous plus branchés les uns que les autres.

13. MANGER AVEC DES LOCAUX VIA EATWITH

J’ai très envie d’écrire cet article sur New York afin de partager en particulier avec vous cette expérience culinaire insolite et inoubliable : manger avec des new-yorkais via Eatwith.

Eatwith est une plateforme qui propose des expériences uniques et insolites à travers le monde. Quelle que soit votre envie, il y a plusieurs options : dîner, brunch, cours de cuisine ou visite de marchés. Nous avons opté pour un repas japonais chez un couple vivant à Brooklyn.

Un repas japonais à New York, quelle drôle d’idée ! On se disait qu’on n’allait pas prendre des burgers pour une telle expérience, plutôt aller dans un deli pour ça. Par conséquent, nous avons choisi de manger avec Ai, qui proposait à l’époque un repas gastronomique composé de plusieurs petits plats pour la dégustation. Tous les plats sont à la fois délicieux et tellement bien présentés. Chaque détail est bien soigné et la présentation est minutieuse. En plus, le couple cultive un certain nombre de plantes et d’herbes aromatiques au sommet de leur appartement.

En tous cas, on a hâte de renouveler cette magnifique expérience lors de notre prochain voyage à New York.

14. N’OUBLIONS PAS LE STREET-ART À NEW YORK

Considéré comme le berceau du street-art, New York offre une autre facette à travers les œuvres d’art mural. Il est donc intéressant de partir en quête des fresques murales ainsi que des graffitis qui habillent tant de murs de New York.

On peut trouver des fresques éparpillées dans plusieurs quartiers new-yorkais. Afin de regrouper ces découvertes, on vous conseille de faire votre choix parmi les quartiers suivants : le street-art le long de la High Line, Bushwick à Brooklyn ou Little Italy.

COMMENT SE DÉPLACER À NEW YORK ?

Comme déjà évoqué plus haut, New York s’explore facilement à pied. Il suffit de bien planifier vos visites pour regrouper les quartiers par jour.

Sinon, on a quand même acheté une MetroCard qui coûte 33 $ pour une personne et pour 7 jours. Cette carte permet de voyager de manière illimitée dans tout le réseau de métro et de bus. C’est l’option la plus économique car un ticket pour un seul voyage coûte déjà 3 $. Je pense que la carte sera vite rentabilisée.

QUEL PASS CHOISIR POUR NEW YORK ?

Au moment de préparation de notre voyage à New York, on s’est beaucoup renseigné sur la différence entre plusieurs pass pour visiter New York. Après avoir collecté des informations, il en ressort que les deux pass qui pourraient correspondre le plus à nos envies sont : New York City Pass et New York Pass.

New York City Pass (valable 9 jours) vs. sans pass

Avec le New York City Pass, vous aurez l’accès à 6 attractions et le pass est valable pendant 9 jours.

À noter que certains musées sont gratuits pendant des plages horaires définies. Prenons l’exemple de MOMA dont l’accès est gratuit chaque vendredi de 17h30 à 21h. Il faut néanmoins s’attendre à la foule.

Attractions

Empire State Building

Top of the Rock

Ferry pour Ellis Island et Statue de la liberté

MOMA

Coût total

Prix standard sans Pass

42 $

38 $

26 $

25 $

131 $

New York City Pass [132 $]

Inclus

Inclus

Inclus

Inclus

132 $

 

New York Pass 1 jour vs. sans pass

Le New York Pass propose plusieurs formules d’1, 2, 3, 4, 5, 7 et 10 jours. L’inconvénient de ce Pass d’un jour est que c’est la course si vous voulez tout faire en une journée.

Attractions

Empire State Building

Top of the Rock

Ferry pour Ellis Island et Statue de la liberté

MOMA

Coût total

Prix standard sans Pass

42 $

38 $

26 $

25 $

131 $

New York Pass 1 jour [134 $]

Inclus

Inclus

Inclus

Inclus

134 $

 

Selon les comparatifs rapides ci-dessus, on peut constater que les Pass en question ne valent pas vraiment le coup selon nos envies. Mais il faut que vous vous renseigniez bien sur d’autres Pass qui pourraient allier vos envies et les économies éventuelles.

Par ailleurs, si vous avez envie de faire un maximum d’attractions payantes, un Pass pourrait valoir le coup pour un premier voyage à New York. À titre personnel, nous n’avons pas pris de Pass et on n’a pas regretté.

Si on y retourne, c’est clair qu’on va profiter des balades et activités gratuites et découvrir New York de manière plus insolite.

RÉSUMÉ DE NOTRE ITINÉRAIRE DE VISITE À NEW YORK

Jour 1 : Ellis Island, statue de la Liberté et financial district
Jour 2 : Central Park, les musées, Rockefeller center et Top of the rock, Times square
Jour 3 : Midtown, Grand central terminal, Empire state building
Jour 4 : High Line, Chelsea market, West village, Greenwich village
Jour 5 : SOHO, Lower Manhattan (Little Italy, Chinatown)
Jour 6 : Brooklyn bridge et Dumbo, Brooklyn
Jour 7 (une demie journée) : Prospect park, street-art

NOS BONNES ADRESSES À NEW YORK ?

Il y a une myriade de choix en terme de restaurants et de repas sur le pouce. Voici une petite liste de nos adresses testées et approuvées à New York :

Repas sur le pouce

Idées de dîners (ou déjeuners)

  • Katz’s Delicatessen : 205 East Houston Street, New York, NY 10002
  • Bareburger : 184 8th Avenue, NEw York, NY 10011
  • Izakaya MEW : 53 W 35th St, New York, NY 10001

Grignotis sucré

D’AUTRES NOUVEAUTÉS ET ATTRACTIONS À CONSIDÉRER

Avant de partir, nous avons noté d’autres choses à faire et à voir. Malheureusement, on a été limité par le temps et l’argent donc on n’a pas fait. Et puis, il y a des nouveautés parce que certains bâtiments ou endroits étaient encore en construction lors de notre passage.

On vous les livre ici afin de vous donner des idées :

  • Tour en hélico : la vue doit être fascinante. Il y a différentes compagnies et plusieurs formules de vol à partir de 199 $ pour 15 minutes.
  • Vessel à Hudson Yards : attraction ouverte au courant de 2019
  • Oculus Station
  • Prospect park à Brooklyn

AFFICHE DESIGN DE NEW YORK BY ENDLESS TRAVEL

Remémorez votre voyage à New York avec l’affiche design de style scandinave et minimaliste créée par moi-même (Thanh). Si vous avez envie d’en savoir plus sur ce projet, c’est par ici.

affiche design new york

Nos guides préférés

Nous nous sommes servis du guide du Routard et Cartoville, nos deux compagnons de route pour beaucoup de destinations.

 

2 commentaires sur “New York : notre itinéraire, que faire en une semaine

  1. Salut!

    Je suis en mode rattrapage, puisque j’ai fait un sevrage techno cet hiver.

    Très bon article. New York est dans mon Top 3 des villes du monde (avec Tokyo et Montréal). Je trouve que la description que tu en fais est excellente. Aussi, les photos sont particulièrement belles.

    Pour moi, NY est une ville qui se découvre à pied. Il faut marcher à travers les différents quartiers pour en apprécier la diversité ainsi que les subtilités. À notre dernière visite, nous avons marché 25-30 km par jour. Une fois parti, on ne veut plus s’arrêter.

    J’aime particulièrement Brooklyn. Je vois plusieurs similarités avec certains quartiers de Montréal.

    Bonne suite!

    Salutations du Sri Lanka!

    1. Salut J-S,

      Merci de ton commentaire.

      J’ai été émerveillée au milieu de ces gratte-ciels new-yorkais et d’autres aspects de cette ville démesurée.

      J’aime également Brooklyn. Par ailleurs, j’ai hâte de découvrir Montréal!

      Profitez bien de votre séjour au Sri Lanka, l’île que l’on souhaite parcourir à vélo une prochaine fois.

      Thanh

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.