Jérôme et moi avons séjourné à Lectoure pendant quatre mois. Il y a pire comme endroit pour le confinement je dirais. Malgré quelques semaines de confinement, nous avons pu rayonner autour de Lectoure pour aller à la découverte de jolis petits villages et bastides gersois en Lomagne-Gascogne. Nous partageons avec vous un aperçu des beaux villages du Gers qui méritent un détour.

Vous trouverez ci-dessous la carte des villages que nous avons visités par rapport à Lectoure.

Aperçu et la carte des villages de Lomagne-Gascogne du Gers

1. Castéra-Lectourois dans le Gers – [à 7 km au nord de Lectoure]

Tout comme Lectoure, Castéra-Lectourois est un charmant petit village bâti sur un éperon rocheux. En prenant la voie romaine puis la D219 depuis Lectoure, nous arrivons à Castéra-Lectourois par le versant sud de l’église qui nous accueille avec une rangée d’ifs bien alignés.

Jérôme et moi poursuivons ensuite notre petite exploration du village en pédalant jusqu’à la rue principale, la place de l’église, la mairie puis une petite terrasse offrant une belle vue sur la campagne gersoise.

Nous y sommes retournés lorsque les roses se sont mises sur leur 31. Les murs de pierre sont recouverts de robes florales toutes plus belles les unes que les autres. Et puis, chaque maison a une couleur différente. C’est vraiment chouette !

Les murs de Castéra-Lecturois recouverts de roses
Heureuse qui, comme Thanh s’arrête de pédaler et admire les fleurs 🙂
Ruelle principale à Castéra-Lecturois en Lomagne-Gascogne
Ruelle principale de Castéra-Lectourois

2. Sainte-Mère [à 10 km au nord-est de Lectoure]

Depuis Lectoure, il suffit de prendre la N21 puis la D23 en direction de Castet-Arrouy, Miradoux et Valence d’Agen. Vous traverserez les champs de blé, les cultures de fraises et les champs de colza. D’autant plus que c’est la saison où toutes les fleurs présentent leurs spectacles les plus beaux.

Nous avons pris cette route le jour où le rayon de 10 km nous a encore été imposé. Comme quoi, on découvre de belles choses en prenant une route qui est juste à côté de chez soi. J’étais aux anges d’avoir vu de belles glycines qui envahissent une maison laissée à l’abandon. Admirer ces cascades de fleurs violettes bleusées est un pur plaisir pour les pupilles. D’autant plus que leur parfum enivrant éveille aussi l’odorat.

Les champs de colza aux alentours de Sainte-Mère en Lomagne-Gascogne
Le village de Sainte-Mère en Lomagne-Gascogne
Panorama du joli village de Sainte-Mère
Des cascades de glycine sur la route entre Lectoure et Sainte-Mère

3. Les plus beaux villages du Gers – Gimbrède [à 16 km au nord-est de Lectoure]

Je ne pense pas que ce petit village d’à peine 300 habitants apparaisse dans les guides de voyage. Voilà ce qui est chouette avec le vélo c’est qu’on arrive à découvrir des endroits « insolites » en quelques coups de pédale.

À seulement 16 km au nord-est de Lectoure, Gimbrède est marqué par la fondation d’une commanderie de Templiers qui remonte au XIIè siècle. Après le pédalage, quoi de mieux de prendre le déjeuner sur la petite place formée par des jolies maisons à pans de bois. Il n’y avait pas un chat lors de notre venue. C’est souvent le cas dans les petits villages gersois.

Une fois l’estomac rempli, nous voilà de nouveau sur les selles pour aller voir le château de Rouillac qui est à 6 km de Gimbrède.

On m’a dit qu’il y avait un air de Toscane, pas vrai ?

De nos jours, le château de Rouillac fait partie d’un ensemble de bâtiments habités. Une unique ruelle circulaire fait le tour de l’église romane de Rouillac. Je ne sais pas vous mais j’adore les petits villages comme celui-ci. Étant née en ville, ayant grandit et toujours vécu en ville (pour ne pas dire grande ville et métropole) je suis fascinée et m’émerveille devant les petits villages tous plus charmants les uns que les autres.

Le minuscule village de Rouillac du Gers en Lomagne-Gascogne
La ruelle principale de Rouillac

4. Flamarens [à 20 km au nord-est de Lectoure]

Vu que Flamarens est sur le chemin de Compostelle, nous y avons croisé beaucoup d’heureux (quoi qu’un peu fatigués) pèlerins qui s’arrêtent pour la pause déjeuner.

Comme beaucoup de villages gersois, Flamarens a aussi son château fort et son église. Un peu d’histoire du château s’impose. Construit au XIIIè siècle, le château de Flamarens est doté d’une architecture de la seigneurie gasconne. Il a fait l’objet de plusieurs transferts de propriété durant des siècles. Pendant la guerre de cent ans, le château de Flamarens a servi de forteresse.

Flamarens est une agréable halte pour les pèlerins de Compostelle

Son propriétaire a entamé la restauration de la toiture qui a été malheureusement détruite suite à un incendie causé par la foudre en 1943.

5. Plieux [à 11 km à l’est de Lectoure]

Plieux est encore un autre adorable village de la campagne gersoise. L’étroite rue principale est bordée par les maisons de pierre. De là, on a une superbe vue sur le clocher de l’église.

C’est à Plieux où a lieu chaque année l’exposition « Regards sur le Gers » qui rassemble des artistes de renommée internationale.

Vue sur l’église de Plieux depuis la route

6. Gramont [à 14 km à l’est de Lectoure]

On s’éloigne du Gers pour se retrouver dans le Tarn-et-Garonne pour un petit moment afin d’aller à la découverte de ce pittoresque village de maisons de pierres dorées. Construit également sur un éperon rocheux, Gramont possède un château imposant, rectangulaire et assez massif.

Est-ce que vous avez remarqué quelque chose, un mot qui se réitère souvent ? La plupart des villages dans ce coin de la France sont construits sur un éperon rocheux. Du coup, nos mollets ont souvent été mis à rude épreuve lors de chaque balade à vélo.

Château de Gramont, en Logmagne-Gascogne du Gers
Dominant la petite rivière de l’Arratz, le château de Gramont a été inscrit aux monuments historiques
Route à Gramont, en Lomagne-Gascogne du Gers
Route sinueuse au pied du village

7. Saint-Clar [à 14 km à l’est de Lectoure]

Réputée pour sa production d’ail, Saint-Clar est une adorable bastide à double place. Nous sommes arrivés par la grande place carrée formée par les maisons à arcades. Au loin, j’aperçois tout de suite un restaurant vietnamien « Le Petit Saigon ». Nous poussons nos vélos pour aller à l’autre côté de la bastide où une halle aux piliers de bois trône au milieu de la seconde place. C’est dommage que cette halle ainsi que cette place ne soient pas mises en valeur à cause des voitures qui envahissent.

Saint-Clar est aussi connu pour sa production de l’ail blanc de Lomagne. Par ailleurs, si le cœur vous en dit n’hésitez pas à vous arrêter à la maison de l’ail. Quant à nous, l’ail est notre condiment préféré et primordial ! On en met dans tous les plats ou presque haha.

Jérôme et moi continuons à nous balader autour du chemin de la ronde offrant de jolis paysages sur les coteaux de la Lomagne.

Place aux arcades Saint-Clar, en Lomagne-Gascogne du Gers
Les arcades de Saint-Clar, en Lomagne-Gascogne du Gers
Autour de Saint-Clar, en Lomagne-Gascogne du Gers
Sur la route menant à la maison de l’ail autour de Saint-Clar

8. Tournecoupe [à 25 km au sud-est de Lectoure]

Ancien castelnau construit sur la hauteur d’une colline dominant la vallée d’Arratz, Tournecoupe se trouve dans un magnifique cadre verdoyant. D’ailleurs, il suffit de se balader autour du chemin de la ronde pour le constater. Ce fut un village fortifié dans lequel il subsiste encore des vestiges de remparts.

C’est à Tournecoupe où nous sommes allés à la quête des lettres qui ne sont autres que les initiales du village. En effet, il s’agit d’un parcours typographique qui invite aux promeneurs de découvrir les lettres tantôt sous forme de sculpture, tantôt en peinture ou trompe-l’œil. Nous n’avons pas trouvé toutes les lettres, hélas !

9. Lavardens [à 25 km au sud de Lectoure]

Toujours depuis Lectoure, nous prenons la D123 en passant par Pauilhac, puis Sainte-Radegonde. Ensuite, les D148 et D103 nous mènent à Lavardens. Mais avant d’arriver au village, notre effort a été récompensé par un magnifique panorama sur le village depuis la route.

Les arcades à Lavardens, en Lomagne-Gascogne du Gers
Nous avons pris le déjeuner à l’autre bout des arcades

Jérôme et moi avons donc fait une halte ici afin de prendre nos sandwichs vietnamiens (bánh mi) en guise de déjeuner. Et là encore, un monsieur a commencé à nous poser des questions sur les vélos. En les observant et en hochant la tête, il nous a dit : « Mais il y a encore des gens qui font du vélo normal, sans assistance électrique ! ». Eh oui, on essaie mais j’avoue que je craque parfois pour un VAE 🙂 (chut, il ne faut pas dire à Jérôme).

Construit sur un éperon rocheux, l’impressionnant château de Lavardens veille sur le village qui est entouré de collines verdoyantes. Le reste du village ne manque pas de charme. J’adore les arcades à la couleur jaune canard qui ont traversé le temps.

10. Terraube [à 9 km au sud-ouest de Lectoure]

Nous sommes arrivés à Terraube un dimanche où les habitants de ce petit village s’apprêtait à se rendre à l’église et à participer à la petite procession en mémoire de Saint-Joseph, saint-sauveur des habitants pendant une épidémie de peste. Nous avons pu discuter avec quelques terraubois sur le voyage à vélo. Comme partout, le vélo facilite le contact avec les habitants. Cela nous fait plaisir de voir que les personnes âgées se mettent à voyager à vélo (et non électrique s’il vous plaît !).

Le château fort datant du XIIIème siècle nous a évidemment attirés pour quelques prises de vue.

Le château de Terraube en Lomagne-Gascogne du Gers

11. Mas d’Auvignon [à 14 km au sud-ouest de Lectoure]

Encore un village où il fait bon vivre en Lomagne-Gascogne. Ce qui est chouette avec le vélo c’est qu’on s’arrête un peu partout, dans les petits coins et recoins. Quelques jolies maisons en pierre, une placette aux arcades, un petit bar café (quand même !) forment le village de Mas d’Auvignon comportant 175 habitants.

Les arcades de Mas-Auvignon, en Lomagne-Gascogne du Gers

12. Saint-Puy [à 19 km au sud-ouest de Lectoure]

Jérôme et moi sommes allés à Saint-Puy deux ou trois fois, sincèrement je ne m’en souviens plus. Pendant quatre mois à Lectoure, nous avons eu le temps de bien explorer tous ces petits villages. La première fois est marquée par un vent à décorner le bœuf. Le cadre est par contre adorable pour prendre une pause déjeuner : deux tables de piquenique à l’ombre sous les beaux arbres, vue panoramique sur les Pyrénées (enfin ça dépend des jours) et l’autre vue sur le clocher de l’église. Vous voyez, c’est ce genre de cadre qui nous rend heureux. Mais le vent glacial nous a empêché de profiter un max de ce magnifique cadre.

Du coup, on a décidé d’y retourner et cette fois ci c’est beaucoup mieux. Nous avons même eu la chance de découvrir un bout du chemin de ronde qui est recouvert de rosiers. J’ai l’impression d’être au pays des merveilles (hahaa j’exagère mais il suffit de peu pour me rendre heureuse).

Saint-Puy en Lomagne-Gascogne du Gers

13. Blaziert [à 14 km à l’ouest de Lectoure]

Nous avons la chance de voir Blaziert recouvert de rosiers. C’est ici que Jérôme et moi ont rencontré et discuté avec une charmante dame qui, dans sa jeunesse, allait à l’école à Lectoure avec son vélo sans vitesse. Wow on voit bien que les temps changent !

Ce n’est pas le plus beau village de Lomagne-Gascogne qu’on ait visité mais qu’est-ce qu’on est tranquille ici ! Il y a une petite table de piquenique bien aménagé. En plus, c’est très vert ! De quoi demander de plus ?

Blaziert, joli village de la Lomagne-Gascogne du Gers

14. Saint-Orens-Pouy-Petit – charmante bastide du Gers [à 20 km à l’ouest de Lectoure]

Saint-Orens-Pouy-Petit est un de mes coups de cœur en Lomagne-Gascogne. Situé à 20 km à l’ouest de Lectoure, c’est un pittoresque village aux maisons de pierre aux volets de couleur pastel. La ruelle principale mène au château imposant qui encercle une placette. Devant, on aperçoit toujours une vieille voiture dont je ne saurais pas dire le nom de marque.

15. Fourcès – seule et unique bastide ronde du Gers [à 35 km à l’ouest de Lectoure]

Figurant parmi les « plus beaux villages de France », Fourcès est la seule et unique bastide ronde de Gascogne. Nous avons discuté avec un habitant du village qui nous a dit que c’était la seule bastide ronde de France même. Qui dit mieux ? En tous cas, Fourcès est aussi un très charmant village. Lors de notre visite, ça fait du bien de voir les terrasses animées de nouveau.

Fourcès, seule et unique bastide ronde du Gers

16. Larressingle – petite Carcassonne du Gers [à 30 km à l’ouest de Lectoure]

Surnommée « la Petite Carcassonne du Gers », Larressingle est une charmante forteresse au cœur du territoire viticole de l’Armagnac. C’est le plus petit village fortifié de France chargé d’histoire. Dominant la vallée de l’Osse et traversée par la Baïse, Larressingle constitue une halte sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Larressingle, à l’architecture médiévale, est caractéristique par sa tour d’entrée surmontée par une bretèche, un château fort, une église romane et un pont-levis transformé en petit pont de nos jours. Le tour est vite fait mais si vous êtes passionné de l’histoire, il est possible d’en apprendre davantage. Cela doit être passionnant grâce aux visites guidées de mai jusqu’en septembre.

Jérôme et moi ont adoré cette forteresse où les chats sont plus nombreux que les êtres humains. Si si, je n’exagère pas.

17. Larroque-Engalin [à 13 km au nord-ouest de Lectoure]

Depuis Lectoure, nous empruntons la rue Nationale en passant devant le village des brocanteurs. La descente jusqu’à l’embranchement de la route est notre partie préférée ! Il ne faut pas penser au retour, c’est tout 🙂 On tourne ensuite à droite sur la D7, puis l’ancienne voie romaine et ensuite sur la D219.

Lorsque vous voyez le panneau Talayssac, il faut tourner à gauche puis continuer. Vous verrez un panneau qui indique ensuite Larroque-Engalin. Prenez cette route et vous êtes arrivés à destination.

C’est encore un charmant petit village d’une cinquantaine d’habitants. Nous y sommes allés au moment où les murs des maisons sont tapissés de roses dont le parfum nous embaume. On fait un petit tour du village et est tombés sous son charme. Une petite terrasse offre une jolie vue sur les campagnes environnantes.

18. La Romieu [à 15 km au nord-ouest de Lectoure]

Pour La Romieu, nous prenons le même itinéraire jusqu’à Larroque-Engalin puis empruntons ensuite la D266. Les routes de campagne du pays du Gers sont dans l’ensemble très peu chargées. Il nous arrive de ne pas croiser une seule voiture pendant 2h de pédalage.

Classé parmi les plus beaux villages de France, La Romieu est un des villages les plus prisés du Gers. Il fait aussi partie des étapes sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Jolie façade à La Romieu en Lomagne-Gascogne du Gers

Jérôme et moi y sommes retournés le jour où le cloître était ouvert exceptionnellement à la visite après plusieurs semaines de fermeture. Nous avons donc saisi cette occasion.

Prêtez attention aux murs et levez la tête pour aller à la quête des statues de chats qui sont éparpillés partout dans le village. En effet, La Romieu est réputé de par sa légende en rapport avec les chats.

19. Lagarde-Fimarcon [à 9km au nord-ouest de Lectoure]

Ce qui est surprenant c’est que le village entier est privé, y compris l’église ! A priori, c’est un lieu confidentiel pour ceux qui veulent s’offrir un mariage ou une fête en toute discrétion et tranquillité. En nous baladant autour du village, un panneau « piscine » a suscité la curiosité de Jérôme. Du coup, un petit coup de recherche nous a permis de découvrir ce lieu complètement étonnant et insolite.

En effet, le propriétaire actuel a acheté et rénové presque toutes les maisons abandonnées pour leur donner une seconde vie. À part quelques maisons habitées, le reste de l’ensemble du village constitue des chambres d’hôte décorées avec goût.

Le restaurant de Castelnau des Fieumarcon (Lagarde-Fimarcon) en Lomagne-Gascogne du Gers
Le restaurant du village privé
Autour de Lagarde-Fimarcon

Équipement de voyage à vélo

Je ne pense pas forcément à mettre cette partie dans chaque article de voyage à vélo car c’est une évidence pour nous étant donné que cela est maintenant notre mode de vie. Mais pour ceux qui s’initient au cyclotourisme, cela pourrait être utile.

Il suffit de consulter notre article détaillé par ici et vous en faites votre sauce. La liste de notre matériel et équipement de voyage à vélo est très très peu modifiée depuis notre aventure en Asie à fin 2017. C’est pour dire que l’on est vraiment contents de nos choix, quitte à investir dans du bon matériel en fonction de son budget.

Notre avis sur les villages gerçois en Lomagne-Gascogne

La Lomagne-Gascogne du Gers fut pour nous une bonne surprise. Jérôme et moi ont adoré notre séjour à Lectoure et notre découverte de cette région peu peuplée où nous avons fait de belles rencontres. On vous recommande vraiment les villages gersois de Lomagne-Gascogne. En plus, la riche gastronomie ne vous laissera pas indifférent.

Nos villages coup de cœur sont les suivants :

  • Saint-Orens-Pouy-Petit
  • Fourcès
  • Castéra-Lectourois
  • Gimbrède
  • Gramont
  • Lagarde-Fimarcon
  • La Romieu

N.B : Si vous appréciez ce contenu et que cela vous est utile, aidez-nous à le partager. Vous pouvez, si vous souhaitez réserver un logement, nous soutenir en utilisant nos liens mis dans cet article. Ainsi, nous recevrons une petite commission sans que vous ne dépensiez davantage. Vous pouvez constater que nous refusons de mettre de la pub sur notre blog pour optimiser votre navigation sur EndlessTravel. De ce fait, votre soutien nous aidera à produire des contenus de qualité sur une plateforme sereine sans pub. Merci à vous.

Trouvez votre hébergement à Lectoure


C’est quoi le dispositif Soho Solo du Gers ?

Rassurez-vous, ce n’est pas un itinéraire mais juste une info liée au Gers que je voudrais partager. Et je profite pour la glisser dans cet article.

En faisant des recherches sur le Gers, je suis tombée sur ce dispositif que je trouve très intéressant. Le département met en place du dispositif Soho Solo dans l’optique d’accueillir et d’accompagner les travailleurs indépendants qui ont envie de s’installer dans le Gers.

Partant du double constat : les villages gersois se dépeuplent, une partie des travailleurs voulant quitter les grandes villes, le département a donc décidé d’instaurer ce dispositif pour inciter les gens qui peuvent exercer n’importe où à venir s’installer dans le Gers. Ensuite, ces personnes vont pouvoir bénéficier des conseils, aides liées à la recherche de logement, à la scolarisation des enfants, etc…

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter ce site.

La crise sanitaire favorise le télétravail et la flexibilité des travailleurs. Il serait intéressant de travailler au vert, à la campagne pour un coût moins élevé et une meilleure qualité de vie. Ce concept me fait penser à la notion de « l’arbitrage géographique » qui a été évoqué par Tim Ferris dans son livre La semaine de 4 heures. C’est bien évidemment que ce concept ne s’applique pas à toutes les catégories de travailleurs.

Connaissez-vous le Gers ? Cela vous tente ?

À très vite pour d’autres récits.

4 commentaires sur “Plus beaux villages et bastides en Lomagne-Gascogne du Gers

  1. Great reportage! about what seems to be a gorgeous place to visit – and stay, as long as your life allows to, or even move there – in a slow-paced kind of travelling. Your pictures gives us inspiring colors, sights and lovely details, far from being exotic rather an attractive akin culture land for an italian like me.
    Be the road your best friend.
    Ciao
    ale

    1. Hi Ale,
      Thanks for your kind words and for taking your time to read and follow us. We appreciate a lot ! Yeah, we love this place so much. The Gers is located in the southwest of France and this’s one of the least densely populated department of the country. Some landscape make me think about Toscana.
      Ciao
      Bises

  2. La vieille voiture sur la photo est une 2CV. Jérôme devrait le savoir, j’avais la même en vert pomme quand il était petit…
    Très belles photos, chaque village donne envie : on va peut-être se programmer un petit périple dans le Gers l’année prochaine !

    1. Moi et les voitures ça fait deux :))
      Oui, chaque village a son charme qui lui est propre. Je pense que tu vas aimer le Gers, sauf sa production d’ail…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.