Songkhla: notre coup de cœur urbain en Thaïlande

Songkhla: notre coup de cœur urbain en Thaïlande

Si vous recherchez des renseignements sur Songkhla, près d’un tiers du résultat concerne l’explosion d’une bombe ou une attaque terroriste. C’est vraiment dommage ! Oublions ces problèmes, la ville de Songkhla, capitale de la province du même nom en Thaïlande a cependant beaucoup à offrir.

Il est difficile de choisir un coin préféré parmi les nombreux sites naturels thaïs. En revanche, dans la catégorie urbaine, Songkhla est sans doute notre ville préférée dans le pays et notre coup de cœur. Nous sommes tellement ravis d’avoir découvert ce joyau.

Passage de la frontière Malaisie / Thaïlande

Depuis la décevante île de Langkawi en Malaisie, nous sommes prêts à affronter le passage de la frontière avec la Thaïlande à Satun, ville d’une province de l’extrême sud du pays. Les passages de frontière terrestre peuvent s’avérer fatigants. Nous avons cependant l’habitude et nous y préparons mentalement. Cette fois ci, il s’agit à la fois d’une traversée en bateau et d’un premier passage de frontière maritime.

Étant donné que l’expérience de notre départ en bateau pour Langkawi ne nous a pas laissé un souvenir impérissable, nous préférons arriver à l’embarcadère de bonne heure. Dès notre arrivée, Jérôme se précipite en quête de la billetterie. Une fois les billets acquis, nous attendons sagement le passage au contrôle douanier et l’embarquement.

Jusque là, tout va. Le contrôle douanier s’est passé sans encombre. Les agents de douane nous demandent juste si nous comptons retourner en Malaisie. Vous pouvez deviner notre réponse 🙂

En revanche, l’embarquement dans le ferry est beaucoup moins simple que le contrôle à la douane. En effet, les problèmes viennent souvent de nos bicyclettes comme vous pouvez le supposer. Je pense que le personnel du ferry n’a pas trop d’habitude avec les vélos. Alors, ils nous font changer d’entrée. Et donc, on doit courir à toute vitesse avec les vélos à côté car on doit retourner au point de départ et prendre un autre pont.

Nos chers vélos nous permettent d’avoir des histoires à raconter malgré tout !

Pédaler de Satun à Songkhla via Rattaphum

Nuit à Satun Wangmai hotel pour 400 baths / nuit: l’hôtel n’est pas répertorié sur les sites de réservation. La chambre est très mal insonorisée, on entend tous les hurlements des fêtards d’une boîte de nuit en face.

Satun à Rattaphum [79 km] // 165 mètres de dénivelé positif

Rattaphum à Songkhla [48 km] // 71 mètres de dénivelé positif

Nous voilà arrivés au port de Satun après une heure et demie dans un ferry à -30 degrés ! L’enlèvement des vélos est aussi pénible qu’à l’embarquement. Heureusement que le vélo de Jérôme n’est pas tombé dans l’eau au fond du détroit de Malacca ! Ouf.

Munis de notre carte d’arrivée dûment remplie, nous passons au guichet de douane thaï. C’est notre quatrième fois dans le pays du sourire et on est toujours aussi excités ! Le pays porte bien son nom car l’agent de la douane nous fait un grand sourire et nous souhaite un excellent séjour en Thaïlande après avoir expliqué brièvement les règlements de séjour. Nous bénéficions donc de l’exemption de visas avec 30 jours sur le sol thaï sans aucun frais. Avant l’échéance de cette durée, il est possible de demander une extension de l’exemption de visas pour encore 30 jours avec 1 900 bahts de frais par personne.

Notre première impression: il fait chaud, très très chaud. Cela ne rigole plus, on se mettra à pédaler beaucoup plus que quand on est en Malaisie. On se sent tout de suite mieux car il y a moins de circulation, plus de verdure.

Nous nous laissons guider par les deux applications google maps et maps.me. En Thaïlande, les routes de trois à quatre chiffres sont nos favorites car très tranquilles dans la plupart du temps. Il n’y a pas de difficulté particulière liée au dénivelé. Nous effectuons en général une soixantaine de kilomètres par jour.

Thaïlande à vélo

Songkhla: ville remplie de charme

Autrefois baptisée Singgora, la ville de Songkhla est la capitale de la région portant le même nom. Situé à l’embouchure du lac avec le golfe de Thaïlande, Songkhla fut un village des pêcheurs et un port important de l’est du pays, à l’époque du royaume de Ayutthaya.

Nous sommes tombés sous le charme de la ville dès notre arrivée. La première impression joue un rôle très important. En effet, l’entrée de la ville se fait sans encombre. Contrairement aux autres villes telles que Ayutthaya ou Hua Hin, nous n’avons pas l’impression de pénétrer en ville vu que la circulation est très raisonnable.

Aussi étrange que cela puisse paraître, le calme règne dans cette ville du sud du pays. On s’y sent très bien, que ce soit au bord du lac ou dans les ruelles de la vieille ville. Tout comme Savannakhet au Laos, cette ville thaïlandaise est souvent oubliée par les touristes qui se ruent plutôt à Hat Yai, la ville voisine de la même province. Par conséquent, c’est très paisible.

Où dormir à Songkhla ?

En Thaïlande, nous avons l’habitude de repérer quelques adresses de l’hébergement puis de décider sur place. A Songkhla, nous avons séjourné à Holland Guesthouse, chambre à 400 bahts / nuit avec salle de bain privative et climatisation. La chambre est propre, lumineuse. Le rapport de qualité-prix est correct.

Balade au cœur de la vielle ville

Des ruelles bordées par de vieilles maisons de commerçant  du genre « shophouse » à l’architecture chinoise, temple et mosquée, des fresques murales tapissant plusieurs bâtiments, etc…Ces bâtiments religieux et profanes établissent une parfaite harmonie dans Songkhla. Les influences malaises sont assez marquantes dans cette ville.

Déambulez dans les rues de Nang Ngam, Nakhon Nai et Nakhon Nok afin de découvrir un nombre impressionnant de maisons de commerçants à l’architecture chinoise. De Singapour à Georgetown, nous avons la chance de découvrir cette architecture et nous en sommes complètement amoureux.

Visiter Songkhla en Thaïlande
Une maison traditionnelle de commerçant

On dirait que ce bleu ciel est la couleur favorite des habitants de Songkhla.

Thaîlande hors des sentiers battus, Songkhla

N’hésitez pas à vous aventurer dans les petites ruelles (Soi) qui cachent d’agréables surprises.

De superbes fresques murales racontant l’histoire de la ville et la région.

La ville est aussi très verdoyante

Le style architectural des shophouses à Songkhla a évolué avec le temps. La maison ci-dessous illustre le style d’origine dans les années 1800.

Shophouse à Songkhla thaïlande

Le lac

D’une longueur de 80 km et d’une largueur de 25 km, le lac de Songkhla (Thale Sap) est le plus grand lac naturel de la Thaïlande. Situé dans la péninsule de Malaisie, ce lac est un ensemble de nombreuses lagunes.

Il est connu comme lieu de vie d’une petite communauté de dauphins qui sont menacés d’extinction.

Koh Yo, qui est située au large du lac et à la bouche de la baie, est l’île la plus touristique de la province. Nous ne sommes pas allés car nous ne voulons pas compliquer les choses avec nos vélos. Mais si vous avez du temps, vous aurez l’occasion d’y découvrir le tissage traditionnel du coton ou encore des fermes piscicoles.
lac de Songkhla

Musée national de Songkhla

Il s’agit avant tout d’un superbe bâtiment qui est l’ancienne maison du gouverneur de Songkhla et sa famille. Plus tard, ce bâtiment sert d’hébergement à des agents administratifs supérieurs. De nos jours, il est devenu le musée national de Songkhla.

Doté d’un escalier à double hélice d’une beauté exceptionnelle et surprenante, le musée national de Songkhla constitue à lui seul un rare héritage historique dans une région peu riche au niveau architectural et patrimonial.

Cette édifice a été construite en 1878 dans un style chinois de Fujian. A l’intérieur du musée, vous apprendrez l’histoire de la ville et de la région ainsi que son évolution depuis la préhistoire, à travers les nombreux objets en exposition.

De nos jours, vous trouverez également un fragment de l’ancien fort de la vieille ville qui est visible au sud du musée.

Musée national de Songkhla

Adresse: Wichian Chom – Rong Mueang Alley Bo Yang, Mueang Songkhla

Horaires d’ouverture: de 9h à 16h de mercredi à dimanche

Tarif: 150 bahts / personne (visiteurs étrangers)

musée national Songkhla Thaïlande


Plages aux alentours de Songkhla

En quittant la ville, nous découvrons, pour notre plus grand plaisir, les plages aux alentours de la ville. Elles ne sont pas extraordinaires mais c’est quand même agréable pour les yeux avec du fin sable blanc.

Bonnes adresses à Songkhla: où manger, où prendre un verre

  • ONG Heap Huad Café: Nakhonnai, Tambon Bo Yang, Amphoe Mueang Songkhla
  • Lyn’s The Shanghai Café: Nakhonnai, Tambon Bo Yang, Amphoe Mueang Songkhla
  • Café Der See: Nakornnok, Tambon Bo Yang, Amphoe Mueang Songkhla
  • Stand de roti: au bout de la rue de Phattalung, au croisement avec la rue Nakon Nai, vous trouverez un stand de rue tenu par une famille particulièrement accueillante qui propose de très bons rotis (crêpes typiques de la Malaisie et de cette région). Le tout est accompagné d’un bon thé.
  • Restaurant de nouilles thaïes: à l’angle de la rue de Phattalung et Nang Ngam se cache un très bon restaurant dont la façade ne paie pas de mine. Il y a de délicieux plats de pad thaï.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.