Lors de notre magnifique road-trip à vélo en Andalousie, nous avons fait une escale à Cordoue, cité que j’ai rêvé de visiter depuis belle lurette. Nous avons décidé d’y rester cinq jours. Cette durée nous a permis à la fois d’apprécier la beauté de cette ville andalouse et de saisir son essence dans la mesure du possible.

Nous sommes arrivés à Cordoue à la tombée du soir après près de 70 km à vélo et 600 m de dénivelé. Comme souvent, je me disais que le vélo était bien quand on s’arrêtait 🙂 Cordoue se mérite !

Entre le spectacle surprise de flamenco, les nombreux plats savoureux typiques de la cuisine andalouse et les monuments chargés d’histoire et de caractère, nos papilles et pupilles étaient gâtés. En effet, Cordoue nous a complètement charmés de par son riche patrimoine architectural ainsi que culinaire.

Palais de la Merced

Jérôme et moi adorons nous promener le nez-en-l’air sans forcément savoir à l’avance ce qu’on doit absolument voir. La première journée consistait à flâner dans les ruelles escarpées et étroites de Cordoue, à zigzaguer entre de nombreux passages à escalier, à admirer les cours et les patios et à accumuler un nombre conséquent de photos à trier !

C’est ainsi qu’on est tombés sur le palais de la Merced complètement par hasard. Il s’agit d’un monument historique qui abrite de nos jours le siège du gouvernement de la Province de Cordoue.

Au début, nous avons hésité à y entrer car il ne semblait pas ouvert au public. Finalement, nous avons franchi la barrière de sécurité sans que l’agent nous dise quelque chose. Et voilà nous sommes à l’intérieur du Palais de la Merced dont la façade est assez chargée et massive. Le cloître à arcades du Palais est rectangulaire. Tous ces aspects rendent ce monument très photogénique.

Le cloître à arcades du palais de la Merced
Ce cloître à arcades du palais de la Merced nous invite à la rêverie

Par ailleurs, une autochtone nous a conseillé ou plutôt fait signe de monter à l’étage afin de terminer la visite en beauté. Il y avait une exposition à l’étage. Petite anecdote : j’arrivais juste à comprendre « es guapo » parmi tout ce que la dame a dit 🙂

palais de la merced à Cordoue
Au palais de la Merced à Cordoue
C’est impossible de ne pas s’amuser avec son appareil !

N’hésitez pas à franchir le portail de ce Palais car c’est vraiment une agréable découverte. Cerise sur le gâteau : l’entrée est gratuite.

Place de la Corredera

Avec les marchés locaux, les places font partie des endroits fétiches lorsque je visite une ville. Je dois avouer que je suis tout de suite tombée sous le charme de cette place.

Son nom actuel vient du fait qu’elle a autrefois servi de lieu de courses de taureaux. À la différence d’autres monuments typiques de l’Andalousie, la place de la Corredera est la seule plaza mayor (place principale) de l’Andalousie qui est quadrangulaire. D’ailleurs, vous allez remarquer que cette structure a une ressemblance frappante avec la plaza mayor de Madrid.

Place de la Corredera à Cordoue, Andalousie
L’architecture de la place de Corredera à Cordoue semble inhabituelle en Andalousie

Sous les arcades, il y a toutes sortes de commerces : stands de fruits et légumes, produits du terroir, souvenirs en paille, etc…

Lors de notre passage, la place était vide de ses touristes à cause des raisons que l’on connaît tous. Seuls quelques bars et un stand de kebab étaient ouverts, ce qui était cool déjà à l’époque. Je me suis contentée d’une assiette kebab sur la place tout en profitant du soleil et du vent aussi. On n’a pas eu à se plaindre pour un tel mois de février.

Une fois nos estomacs remplis, nous avons continué notre promenade dans Cordoue. Pour une fois, on n’a pas besoin d’être sur nos selles.

Mezquita de Cordoue ou la mosquée-cathédrale

Il est impossible de quitter Cordoue sans visiter la Mezquita, l’incroyable mosquée-cathédrale de Cordoue. Ce monument emblématique de Cordoue, la mosquée – cathédrale a connu plusieurs sorts : ancien temple romain étant devenu basilique chrétienne (du IV au VIIIè siècle), puis mosquée du VIIIè au XIIIè siècle, ensuite devenu cathédrale.

C’est sans aucun doute l’une des plus grandes œuvres de l’architecture islamique. Avant d’admirer la grandeur de la Mezquita, rien que le nom « mosquée – cathédrale » m’intrigue énormément. Dès que j’ai franchi le seuil de ce monument, j’ai été tout de suite transportée dans un autre monde aussi fascinant que raffiné et majestueux. Je pense que les mots (mes mots en tous cas) n’arriveront jamais à décrire ce moment magique que j’ai vécu.

Cette incroyable forêt de colonnes de la mosquée-cathédrale de Cordoue me télé-transporte illico presto dans un autre monde

C’était un monde où les chrétiens, juifs ainsi que musulmans cohabitaient et chaque peuple à tour de rôle a contribué à la richesse de leur ville avec de diverses cultures. Cela me fait penser à l’harmonieuse mosaïque de cultures qui règne à Singapour ou dans certains endroits de Malaisie.

Je ne sais pas pourquoi mais ces arcades envoûtantes m’ont fait plonger dans les contes de mille et une nuit. On ne se rend pas compte que c’est aussi vaste et grandiose à l’intérieur. Ce qui est encore surprenant c’est que la cathédrale qui trône au milieu se marie harmonieusement avec le reste de la structure.

Il est possible de réserver la visite guidée de la Mezquita par ici.

Ancien quartier juif de Cordoue – La Judería

Situé au nord-ouest de la Mezquita-Catédral, l’ancien quartier juif de Cordoue est composé de ruelles labyrinthiques, de petites places et des murs blancs décorés par de nombreux pots de fleurs.

Qu’il est bon de déambuler dans ces ruelles où on trouve la Médina (le souk) de Cordoue, des boutiques de souvenirs et des restaurants. C’est encore plus intéressant si on connaît un petit morceau de l’histoire des Juifs à Cordoue.

En effet, il y a une des plus grandes communautés juives d’Europe en Espagne dès IIè siècle après J.C. À partir du VIIè siècle, les Juifs deviennent victimes de multiples persécutions par les Visigoths. Ainsi, ils s’allient aux Musulmans suite aux conquêtes arabes au VIIè siècle. Ils restent alors dans le quartier dit « la Judería » et deviennent un groupe économiquement puissant.

L’apogée de l’influence juive a été enregistrée au cours du Xè siècle durant lequel les Juifs ont connu un développement florissant d’al-Andalus. Plusieurs personnes ont occupé des postes d’administrateurs, de médecins, de philosophes, etc…Prêtez attention aux statues dans le quartier de Judería car il s’agit souvent des grands personnages de cette époque. C’est aussi dans ce quartier où se trouve la synagogue de Cordoue.

Miam !

Synagogue de Cordoue

Bien qu’elle ne soit pas à tomber par terre, la synagogue de Cordoue mérite d’être visitée de par son histoire qui remonte au Moyen-Âge.

Ne vous attendez pas à quelque chose comme la Mezquita car la synagogue est bien plus modeste. À l’intérieur, vous allez apercevoir sur les murs certains fragments de psaume en hébreu qui restent.

Synagogue de Cordoue

Pont romain

Pour les fans de la série Game of Thrones, vous devriez reconnaître ce pont ? En effet, il s’agit du Long Pont de la cité de Volantis. Dans la série, le pont est tellement large qu’on y construit plusieurs structures, en allant d’échoppes, de bordels, de places de marché aux différents autres commerces.

Revenons à Cordoue, les 16 impressionnantes arches de ce pont faisait partie de la Via Augusta qui reliait Gérone et Cadix. De nos jours, l’ensemble du pont est piéton ce qui permet de se promener sereinement. Sous le Puente Romano coule la Guadalquivir. (Un petit clin d’œil aux célèbres vers d’Apollinaire mais cela ne rime plus : Et nos amours, faut-il qu’il m’en souvienne 🙂

Le pont romain à Cordoue
Ce pont romain à Cordoue est piéton, ce qui ne gâche rien !

Vestiges du temple romain de Cordoue

Les vestiges du temple romain ont été découverts dans les années 1950 suite aux travaux d’agrandissement de la mairie.

Selon les sources d’archéologie, ce ne fut pas le seul temple de Cordoue mais sans doute figurait-il parmi les plus importants. Les vestiges du temple romain se situent au nord-est de la Mezquita-Catedral, au croisement de Calle Capitulares et Calle Claudio Marcello.

Temple romain à Cordoue en Andalousie

Palais de Viana

La visite du palais de Viana, havre de paix luxuriant, fut fort plaisante. Avec ses 12 patios tous aussi magnifiques les uns que les autres, ce palais datant de la Renaissance, nous a offert un agréable moment.

Nous y étions au moment où les orangers étaient en pleine floraison. Tantôt, je me suis souvent agenouillée pour ramasser les fleurs d’oranger par terre puis les ai respirés à plein poumon; tantôt j’ai joujouté avec l’appareil-photo pour immortaliser tous les coins du palais de Viana.

Des fontaines d’eau aux plantes en passant par les fleurs, on ne sait pas où donner de la tête.

Réserver le billet (6€) pour le palais de Viana. Il est également possible de le faire en visite guidée.

Dans les ruelles de Cordoue

On partage encore avec vous quelques photos de Cordoue. La meilleure façon de découvrir une ville est marcher. Donc, n’hésitez pas à user vos pompes dans les rues et ruelles pavées de cette cité andalouse.

Rue de Cordoue
Cette couleur jaune « pantone » s’associe bien aux tons blancs
Fontaine à Cordoue

Les ruelles de Cordoue dans tous leurs états.

Nos bonnes adresses à Cordoue

Lors de nos premiers voyages, nous avions l’habitude de faire des recherches de restaurant. Au fil du temps et des voyages accumulés, on s’est rendu compte que l’on était souvent déçus par ces adresses pourtant recommandées par des guides ou certains blogs de voyage. Du coup, on choisit désormais nos adresses en fonction de notre feeling et de la proximité avec notre hôtel / logement.

Je partage donc avec vous quelques bonnes adresses de restaurants ou d’échoppes à Cordoue qui nous ont laissés de bons souvenirs culinaires. C’est possible que certaines de ces adresses n’existent plus au moment où vous lirez cet article et je présente des excuses d’avance.

N’hésitez pas à vous laisser guider par le hasard. Parfois, c’est le hasard qui fait bien les choses, n’est-ce pas?

Bodegas Mezquita

C’est un des restaurants le plus réputé à Cordoue dont les tapas sont la spécialité. Hummmm, les tapas et nous formons une belle histoire d’amour. Quoi de plus savoureux que d’accompagner les tapas par une carafe de sangria ?

Ce n’est pas ici où on a mangé des tapas les plus délicieuses d’Espagne, toutefois on a passé une bonne soirée grâce à son excellente sangria ainsi que son agréable service. La fourchette de prix varie entre 15 à 20 € / personne avec de la boisson. À noter que les tapas peuvent vite saler la note.

Ronda de Isasa, 10 local-8 Córdoba, 14003

Sociedad de la plateros San Francisco

Situé à deux pas de notre logement, c’était ici où on a pris notre premier dîner. Bien que la façade du restaurant ne paie pas de mine, l’ambiance ainsi que la nourriture y étaient excellentes. On sert des plats traditionnels de la cuisine andalouse tels que : œufs brouillés (revueltos), aubergine panée frite, etc…

Calle San Francisco, 6, Bajo, 14003 Córdoba

Casa Cayetano

Pour la plus grande « joie » de Jérôme, on a assisté à un spectacle de flamenco. Alors que Jérôme pensait pouvoir passer sa soirée tranquillement, il devait le supporter pendant une grande partie de la soirée. De mon côté, j’adore ! Je trouve cette danse tellement dynamique et cela m’a passionnée.

La nourriture quant à elle est excellente. En plus, le personnel est très sympathique. Que demander de plus ?

Calleja de las Flores, 5, 14003 Córdoba

Panzamorena sur le pouce

Il s’agit d’une petite échoppe où il y a seulement une grande table. Cette adresse est idéale pour les déjeuners. Entre les pâtes fait maison, les quiches et d’autres petits plats, il y a de quoi satisfaire votre palais.

Calle de Pedro Lopez 1, 14002 Cordoba Spain

Restaurante Amaltea

C’est le resto le plus « branché » parmi les adresses qu’on a testées. Certains plats traditionnels sont revisités avec quelques touches d’épices supplémentaires. Le cadre est sobre et de bon goût. D’autant plus qu’il y a pas mal d’options végétariennes.

Ronda de Isasa, 10, 14003 Córdoba,

Veca café

C’est notre café préféré pour les petits-déjeuners. Situé non loin du temple romain, c’est une excellente adresse à la fois pour le petit dèj et pour les pauses boissons.

Nous avons testé deux autres adresses pour le petit-déjeuner et c’était tout très bien. En toute honnêteté, je pense que vous pourriez prendre le petit-déjeuner n’importe où à Cordoue.

Calle Claudio Marcelo, 9, 14002 Córdoba

Où dormir à Cordoue ?

Nous avons dormi à Hostal la Fuente. Le rapport qualité / prix est excellent. Moyennant un montant de 28 euros pour une chambre double (prix cassé grâce à la basse saison : février), on n’a rien à dire. La propreté est impeccable. Nos vélos sont bien dans un local sécurisé.

D’autres infos pratiques

  • L’entrée à la Mezquita – Catedral est gratuite entre 8h30 et 9h30 et ce pendant les jours d’ouverture bien évidemment. C’est le cas lors de notre visite. C’est à vous de vérifier si c’est toujours applicable lors de votre visite. Sinon, l’entrée vous coûte 10 € / personne. Se lever tôt dans ce cas vaut le coup.
  • Le palais de Viana est gratuit à certaines périodes en hiver. Consultez le site pour plus de précision.
  • Lorsque vous déambulez dans l’ancien quartier juif, on vous recommande d’aller au fond de la Calleja de las Flores où se trouve une adorable placette bien fleurie et paisible (en basse saison j’imagine). De là, vous aurez une très belle vue sur l’ancien minaret transformé en clocher de la Mezquita.
  • Quelques spécialités culinaires de Cordoue et d’Andalousie qu’on a pu noter : revueltos (œufs brouillés), salmorejo (une sorte de soupe épaisse à base de tomates et de pain), ajo blanco (soupe froide à base d’amande et d’ail), flamenquín, salade d’oranges au thon, etc…
  • Avant de réserver un logement, n’hésitez pas à demander au proprio si un local est disponible pour stocker le vélo de manière sécurisée.

Et vous, avez-vous déjà visité Cordoue ? Pour ceux qui ont l’intention d’y aller, j’espère vous donner de l’envie avec cet article.

NOTE – Si vous appréciez ce contenu et que cela vous est utile, aidez-nous à le partager. Vous pouvez, si vous souhaitez réserver un logement ou des visites, nous soutenir en utilisant nos liens mis dans cet article. Ainsi, nous recevrons une petite commission en tant qu’affiliés sans que vous ne dépensiez davantage. Vous pouvez constater que nous refusons de mettre de la pub sur notre blog pour optimiser votre navigation sur EndlessTravel. De ce fait, votre soutien nous aidera à produire des contenus de qualité sur une plateforme sereine sans pub. Merci à vous. 

Trouvez votre hébergement à Cordoue

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.