Lijiang au Yunnan : que faire et que voir?

Lijiang au Yunnan : que faire et que voir?

Classée au patrimoine mondial par l’Unesco, Lijiang est une ville d’eau qui nous a charmé lors de notre voyage dans le Yunnan.

Et ce, malgré toutes les appréhensions et tout ce qu’on avait lu sur Lijiang, souvent décrite comme un disneyland chinois, faux, une ville attrape-touriste remplie de boutiques toutes aussi artificielles les unes que les autres. Finalement, on n’a pas été déçus. Bien au contraire, nous avons vraiment apprécié notre passage dans cette vieille ville.

À noter qu’un tiers de la ville de Lijiang a été détruit suite à un terrible tremblement de terre en 1996. Mais nous avons trouvé que c’est très bien reconstruit.

Bien que Lijiang soit très touristique, nous avons pu profiter pleinement de la ville sans la foule grâce à nos horaires très matinaux. On vous conseille d’ailleurs de partir en quête de quiétude avant 10h. Si vous aimez les prises de vue, c’est également un bon créneau pour ne pas avoir des centaines de touristes sur vos photos.

Ça faisait trois heures qu’on tournait autour en cherchant notre hôtel. Pas évident de s’orienter à Lijiang !

Se balader le long des canaux à Lijiang

Jérôme et moi sommes toujours attirés par les villes d’eau. Lijiang est donc l’endroit parfait pour nos balades le long de ses nombreux canaux. C’est le fleuve Yangzi Jiang qui serpente la ville.

Aussi étrange que cela puisse paraître, les canaux de Lijiang m’ont invité à revenir dans les temps et m’ont transportée tantôt à Annecy, tantôt à Strasbourg ou même à Venise par instants. C’est assez étrange comme sentiment.

J’adore me perdre dans ce labyrinthe constitué d’innombrables ponts.

Lijiang Yunnan

Lijiang Yunnan

Apprécier la beauté d’un décor de film

J’ai vraiment eu l’impression d’être perdue dans une série historique quand je me suis trouvée au milieu de ces maisons en bois traditionnelles, des petits ponts en pierre tous aussi charmants les uns que les autres, des petits passages ombrés de saules pleureurs.

Lijiang Yunnan

Avant 10h du matin, c’est un pur bonheur de me promener dans les rues pavées de Lijiang car les boutiques ne sont pas encore ouvertes. On s’est donc bien amusés à mitrailler chaque façade, chaque maison et chaque pont.

boutique de thé yunnan
On ne pouvait pas s’empêcher de passer devant cette magnifique boutique de thé plusieurs fois
Lijiang Yunnan
Un restaurant au bord de l’eau

Plusieurs maisons sont transformées en hôtel et hébergement. Je ne pouvais pas m’empêcher de m’arrêter devant chaque maison pour admirer la beauté des cours intérieures, les petits pots de fleurs accrochés sur les murs ou les petits buissons de chrysanthème.

chrysanthème chine

Lijiang Yunnan

 

Lijiang
Quelle tranquillité avant 10h du matin !
Les poubelles, quant à elles, sont aussi très stylées

À la recherche des vieux puits et des vœux

C’est à Lijiang où la tradition et la modernité se respirent à pleins poumons. Ce n’est pas rare de voir des personnes en tenue traditionnelle du groupe d’ethnique Naxi se mélanger dans la foule avec des jeunes chinois en tenue plutôt décontractée.

Une femme Naxi vend des cubes de tofu grillé et de patate

Une des traditions de Lijiang est liée aux trois vieux puits. Le premier consiste en eau potable. Le deuxième contient de l’eau qui permet aux habitants de faire les vaisselles et le troisième puit sert pour laver les vêtements. Les puits à Lijiang se trouvent au milieu d’une petite place et sont entourés de grands arbres. Je pense que ces activités ont disparus avec le temps, mais les puits existent toujours. C’est par ailleurs très agréable de prendre une petite pause sur une petite place où se trouvent les puits.

Lijiang
Les puits de Lijiang

À Lijiang, il est aussi très facile d’apercevoir des objets de vœux accrochés sur les branches d’arbre ou sur les murs. Je les trouve magnifiques ! C’est quand même autre chose que les cadenas :))

Le papier et la culture Dongba

Dongba désigne à la fois la culture, une sorte de papier et une ancienne religion en Chine. C’était intriguant pour moi de voir l’écriture Dongba pour la première fois sur certains panneaux et affiches à Lijiang notamment.

Encore utilisée à nos jours, l’écriture Dongba est essentiellement pictographique. Il n’est pas difficile de voir cette écriture peinte sur les murs à Lijiang. Le papier Dongba est donc celui qu’on utilise pour retranscrire l’écriture du même nom.

ecriture dongba à Lijiang
Écriture Dongba sur les murs à Lijiang

Vous verrez également quelques ateliers et boutiques de papier Dongba à Lijiang. Je ne sais pas vous mais j’adore admirer les fournitures scolaires et la papeterie en général. Je pense que vous apporterez de souvenirs originaux à partir de papier Dongba.

Cela nous a fait penser à la fabrication de papier à base de murier à Luang Prabang.

Une boutique de papier Dongba à Lijiang

Le parc de l’étang du Dragon noir

Après avoir déambulé dans la vieille ville de Lijiang, nous nous sommes dirigé vers le nord en direction du parc de l’étang du Dragon noir. Pourquoi visiter ce parc ? Rien que son nom poétique attire toute mon attention.

En plus du nom, ce parc est très bien situé car il y a une superbe vue sur la montagne de neige éternelle de dragon de jade qui, pendant les beaux jours, jette son ombre dans le lac du Dragon noir.

C’est un des endroits les plus photogéniques au Yunnan. Si le temps vous sourit, vous allez obtenir une très belle carte postale dans ce parc. Soyez patient car c’était noir de monde.

Parc de l'étang du dragon noir
La montagne de neige éternelle de dragon de jade en toile de fond

étang du dragon noir lijiang

Lijiang depuis la colline du Lion

Le propriétaire de notre hôtel nous a vanté une très belle vue et un super coucher du soleil sur les toits de Lijiang depuis la colline du Lion. Or, l’entrée au parc situé sur cette fameuse colline est fermée à 18h. L’alternative serait de payer cher une boisson pour pouvoir admirer la vue de Lijiang depuis un café-restaurant. On a donc renoncé à cette idée et redescendu les marches avec déception.

Lion hill Lijiang
Au loin c’est le temple Wanggu situé sur la colline du Lion
Sur le chemin qui nous mène à la colline du Lion

Goûter des nouilles froides aux algues au marché

Avant de quitter Lijiang, on vous conseille d’essayer des nouilles froides aux algues vertes au marché de Lijiang. C’était un délice !

Ce plat est très simple : des nouilles mélangées avec soin avec une dizaine de sauces, de condiments différents et de piment. Le tout a donné un goût sublime qu’on adore. Jérôme en a pris deux assiettes à chaque fois qu’on y était.

Où dormir à Lijiang?

Nous avons séjourné à Xilu Xiaoxie Inn lors de notre séjour à Lijiang. Nous ne pouvons que recommander cette adresse. L’hôtel est très bien situé : vers la porte sud et à environ 10 minutes à pied pour arriver au centre-ville et à la fois un peu excentré de la foule donc c’est très calme la nuit.

La chambre est vraiment propre et impeccable. Nous avons beaucoup apprécié la douche à l’italienne, la propreté irréprochable et les petits détails de décoration.

Le personnel est vraiment accueillant et chaleureux malgré la barrière de la langue. Le petit-déjeuner est vraiment copieux et délicieux. Ils font des efforts pour varier le petit-déjeuner chaque jour.

Tout est parfait si on oublie le non-enregistrement auprès de la police, ce qui ne nous a pas aidé dans notre démarche de demande d’extension de visa.

Attention:

  • La vieille ville de Lijiang est interdite aux voitures. Si vous venez en taxi, le chauffeur ne pourra pas vous déposer devant la porte de votre hôtel. Donc, il faut passer par un triporteur qui pourra transporter vos bagages jusqu’à l’hôtel.
  • Pensez à noter le nom de votre logement en mandarin.
  • Lijiang ressemble à un labyrinthe des temps modernes. N’oubliez pas votre Maps.me qui vous aidera à vous orienter.

 

ARTICLES POUVANT VOUS INTERESSER

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.