Vang Vieng : une ville assagie après des années d’excès

Vang Vieng : une ville assagie après des années d’excès

Située à 150 kilomètres au nord de la capitale Vientiane, Vang Vieng est avant tout une petite ville du Laos entourée de magnifiques monts karstiques. Cette petite ville se laisse bercer par la rivière Nam Song.

Des anciens camarades laotiens à l’université m’ont recommandé Vang Vieng il y a une dizaine d’années.  Quelques recherches ne me donnent pourtant pas envie d’y aller. Mais ce serait bête de ne pas découvrir un endroit à cause de ce qui ont vécu d’autres personnes.

Les paysages sont jolis. Certes, Vang Vieng ne fait pas clairement partie de ces coins où on a envie de s’exclamer : « waouh, il faut qu’on y retourne un jour ». Surtout quand on a auparavant découvert les époustouflants monts karstiques lors de la boucle de Thakhek.

 

Vang Vieng et son passé pas très glorieux

Connue pendant au moins une quinzaine d’années comme le lieu le plus festif au Laos et en Asie du sud-est, Vang Vieng connaît davantage de bas que de hauts.

En effet, l’image de Vang Vieng se réduisait aux « backpacker », « tubing » et « happy shakes ». C’est une image plutôt négative si on peut se permettre de qualifier ainsi.

Tubing, qui signifie littéralement chambre à air, est une activité qui consiste à se mettre à l’intérieur d’une vieille chambre à air de camion et de se laisser flotter grâce au courant d’une rivière.

Jusque là, il n’y a pas trop de problème. Le principal intérêt de cette activité est de s’arrêter à tous les bars qui bordent la rivière pour faire la fête et pour consumer de la drogue. (Lire la source)

Les choses devenaient plus graves lorsque les morts des touristes étaient constatés. Selon les sources de The Guardian, il y avait 27 morts en 2011.

Suite à de nombreuses tragédies, le gouvernement laotien a décidé de radier tous les bars proposant de l’alcool mélangé avec de la drogue. Le tubing qui n’est pas complètement interdit, demeure toutefois une option plus sage qu’auparavant.

Vang Vieng d’aujourd’hui

Vang Vieng Laos
Magnifique coucher de soleil à Vang Vieng

Comme déjà évoqué dans l’article Le Laos du nord à vélo : de Vientiane à Ban Sisangvone, notre première impression de Vang Vieng est plutôt négative.

Nous nous dirigeons en direction de la guesthouse auparavant réservée. Mais avant de gagner la guesthouse, nous voulons prendre une boisson.

Sur le chemin, nous traversons la rue principale de la ville qui est meublée par trois types de commerces: restaurant, guesthouse et agence de voyage. C’est étrange pour nous de se trouver dans un endroit aussi touristique depuis quelques temps.

Par ailleurs, les stands de « sandwich et pancake » sont des copies conformes les uns des autres avec les mêmes menus, les mêmes images, les mêmes manières de disposer, etc…Autant dire qu’il n’y a aucune originalité.

Comme d’habitude, nous nous éloignons de cette concentration touristique en espérant trouver un endroit qui est à l’écart de la foule. Mission accomplie ! Nous nous arrêtons dans un petit café-restaurant à quelques mètres de la guesthouse. Le personnel est souriant et accueillant. De plus, les boissons sont très bonnes.

C’est une rue qui est en parallèle avec la rue principale. Il y a aussi quelques restaurants, agences de voyage et salons de massages. Je vois défiler les tuk-tuk remplis de touristes asiatiques; l’agence de voyage en face est en train de vérifier des buggy pour louer aux touristes; des constructions en cours, etc…

Pour traverser ce pont à péage, il faut s’acquitter 6 000 kip / personne et vélo inclus

Des locaux nous ont dit que Vang Vieng était une destination très en vogue auprès des touristes coréens, japonais et chinois en ce moment. Cette information se confirme lorsque nous remarquons un K-mart (supermarché coréen) et une guesthouse-restaurant coréenne gigantesque qui pourrait recevoir jusqu’à une centaine de personne. On dirait un complexe sportif depuis l’extérieur.

A priori, les bords de la rivière Nam Song sont beaucoup plus tranquilles qu’avant. Des agences de voyage proposent beaucoup d’activités de plein air, telles que: randonnée aux points de vue, visites de grottes, découverte de cascades, de piscines naturelles (lagons bleus).

Que faire à Vang Vieng ?

C’est quand même super pratique d’être munis d’une bicyclette qui nous procure une liberté et une autonomie royale. Il est possible pour vous de louer des vélos ou des scooters dans n’importe quelle agence de voyage. Nous ne recommandons pas toutefois la location de scooter si vous n’avez pas l’habitude.

Il faut cependant avouer que la chaleur nous a rendu assez sédentaires. Nous nous sommes promenés à vélo aux alentours de Vang Vieng, nous avons fait une randonnée pour aller voir un point de vue. Le reste du temps, nous nous réjouissons de rester au frais et de nettoyer les vélos.

Se balader à vélo aux alentours de Vang Vieng

La boucle est censée durer une vingtaine de kilomètres. Grâce à la carte détaillée de Hobomaps, nous sommes partis sans avoir aucune autre information sur l’état de la route.

Nos activités en plein air ont lieu de manière générale très tôt le matin ou en fin d’après-midi. En ce qui concerne cette balade, on a décidé de la faire en fin d’après-midi.

Nous effectuons les premiers kilomètres sur la route 13, dénuée d’intérêt car très poussiéreuse. Au bout de 5 kilomètres, nous bifurquons à droite afin de rejoindre une petite route de campagne. Cette route est encore plus poussiéreuse que la 13 et très cabossée. Nous avons l’impression que c’est interminable. Lorsqu’un camion chinois transportant des matériaux de construction passe, on ne voit absolument plus rien.

Nous sommes très près de Vang Vieng, et pourtant nous avons l’impression d’être très loin déjà. C’est fou comme ça change à seulement quelques kilomètres d’intervalle.

Si vous avez un vélo, restez plutôt sur une route goudronnée.

Sinon, nous avons la chance d’assister à un superbe spectacle de coucher de soleil.

Faire des randonnées aux points de vue

Il existe quelques randonnées pour aller voir les différents points de vue aux alentours de Vang Vieng. Jérôme n’en raffole pas car les paysages ne sont pas très verts et il a peur d’être déçu. De mon côté, j’aime escalader pour admirer la vue du point le plus haut où que l’on soit et dès qu’il y a une des opportunités.

Selon des recherches, il y a deux points de vue qui nous branchent : Pha Ngern et Nam Xay. Nous avons décidé de monter au point de vue de Pha Ngern qui se situe dans les monts les plus éloignés de la ville de Vang Vieng.

Le point de départ de la randonnée est à 7 kilomètres de la ville. Avec nos fidèles vélos, on s’y rend au petit matin. Le trajet est plutôt agréable mais cela aurait été mieux si il y avait eu plus de verdure.

vang vieng

Il faut compter environ 50 minutes pour arriver au premier point de vue. Les derniers 50 mètres sont vraiment difficiles. Il s’agit plutôt de l’escalade à l’aide de la main courante. Cette grimpette nous fait penser à la randonnée dans le jungle à Cameron Highlands.

view point vang vieng
Premier aperçu des monts karstiques
view point Vang vieng
Jouer avec la macro

Pha Ngern view point Vang Vieng Pha Ngern view point Vang Vieng

Après cette escalade pour le premier point de vue, Jérôme n’est plus du tout motivé pour faire le deuxième qui est à 500 mètres plus loin.

Nous avons croisé des locaux qui montent avec une simple paire de tong. On se demande toujours comment ils y arrivent.

POINT DE VUE PHA NGERN
Entrée: 10 000 kip / personne
Ouvert tous les jours

Attitude à adopter lors des randonnées

  • La randonnée ne dure pas très longtemps, vous pouvez être toutefois épuisé très vite à cause de la chaleur. Prenez donc beaucoup d’eau pour bien vous hydrater.
  • Il est conseillé d’admirer le point de vue au lever ou coucher du soleil. Si vous décidez de le faire pour le coucher de soleil, n’oubliez pas d’emporter avec vous une lampe torche.
  • Une bonne paire de chaussure de marche est nécessaire.
  • Renseignez-vous auprès des locaux qui connaissent bien le temps. Il faut éviter de randonner pendant ou juste après la pluie car le sentier peut-être très glissant et dangereux.
  • Pensez à la nature en évitant d’y laisser les bouteilles d’eau vides

Prendre un bon café laotien

Moins connu que son voisin Vietnam, le Laos est aussi réputé pour son café. Jérôme est un amoureux fidèle du café laotien.

Nous avons découvert Rabica café qui fait de très bons cafés. Nous avons également testé la café Eh Eh dont le cadre est plus agréable avec de l’air conditionné. Les boissons coûtent un point plus chers. Le café cappuccino glacé est moins bon que chez Rabica.

  • RABICA COFFEE VANG VIENG 
  • CAFE EH EH: Ban Viengkeo, Vang Vieng – Horaires d’ouvertures: tous les jours sauf mardi

Et les lagons bleus alors?

Selon des locaux, il y a 5 lagons bleus aux alentours de Vang Vieng. Ces sites sont numérotés alors de 1 à 5. Le lagon numéro 1 se situe au plus proche de la ville et ainsi de suite. Il paraît que plus le numéro est élevé, plus vous avez la chance d’être au calme.

De notre côté, aucun de ces lagons ne nous branche. Du coup, on préfère siroter nos boissons et finir tranquillement nos bouquins au frais 🙂

Où dormir à Vang Vieng

Nous avons séjourné à Sengkeo Ghesthouse, qui est à l’écart de la concentration touristique. C’est la tranquillité assurée ! En revanche, les chants de coq sont susceptibles de vous déranger à l’aube. La chambre est basique mais propre. Le rapport de qualité-prix est bien par rapport à la concurrence.

La guesthouse dispose également d’un restaurant végétarien dont les plats sont plutôt bons à un prix tout à fait raisonnable.

SENGKEO GUESTHOUSE [100 000 kip /nuit]

Ban Muang Song, Vang Vieng

Où manger à Vang Vieng

Le Laos n’est pas une destination gastronomique, cela se saurait. Sur la route, on se contente en général de riz frit, soupe de nouilles ou salade de papaye verte.

Il ne faut pas s’attendre à des miracles à Vang Vieng. On vous donne tout de même nos adresses et informations à ce propos.

  • Lao Valhalla: restaurant et guesthouse sur l’autre rive de Nam Song. L’endroit est charmant et à l’écart de la concentration touristique. Les plats (surtout curry) sont délicieux à un prix raisonnable. La propriétaire est très gentille. Il y a également une petite sélection de cocktails à la carte.
  • Sengkeo restaurant propose des plats végétariens dont le prix moyen est de 20 000 kip / plat. La carte est très variée et nos plats choisis ce jour-là étaient très bons. Le personnel est souriant. Le restaurant est fermé à 20h.
  • Indian #Lao vegetarian restaurant: les plats sont bons. En revanche, le service a été assuré par les enfants. Il ne faut pas en attendre grand chose.
  • Ne prenez ni sandwich, ni pancake à Vang Vieng. C’est vraiment catastrophique ! Le sandwich est enseveli sous une épaisse couche de sauce mayonnaise et ketchup. Le pancake quant à lui n’était pas totalement cuit.

Quand venir à Vang Vieng ?

Il y a trois saisons au Laos si on peut résumer:

  • Saison sèche : [de novembre à février] C’est la meilleure période pour visiter le Laos et Vang Vieng en particulier. C’est la période idéale pour des activités en plein air.
  • Saison des pluies : [de mai à octobre] Selon ce que nous ont dit certains locaux, les pluies ne durent pas longtemps au Laos. Il s’agit des orages qui produisent parfois des trombes d’eau impressionnantes pendant une demie heure. La pluie arrive souvent la nuit, tôt le matin ou en fin d’après-midi. Ce n’est donc pas la meilleure période pour des activités en plein air. Cependant, c’est peut-être bien pour toutes autres activités culturelles ou sorties en intérieur.
  • Période torride : [mars – avril] Il fait archi chaud à cette période. La température peut atteindre jusqu’à 40°C voire au dessus. Il faut bien se couvrir et beaucoup d’eau pour les sorties en extérieur.

Nous y étions en période la plus chaude de l’année. Pour pédaler, l’idéal est d’être au Laos à la fin de la saison des pluies et au début de la saison sèche.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.