Vivre à Da Nang: nos expériences de nomade digital

Ma chère Da Nang que j’aime éperdument ! Aujourd’hui, je te consacre un long pavé pour aider à ceux qui veulent découvrir cette magnifique ville côtière du Vietnam.

Si le cœur vous en dit et que la situation professionnelle vous le permet, pourquoi ne pas vous installer quelques temps dans cette ville où il fait bon vivre. Cela va probablement changer de manière négative, pour mon plus grand malheur. Profitons toutefois du moment présent.

Localisation de Da Nang
Da Nang est située à environ 600 km de la capitale Hanoi, se trouvant entre l’ancienne cité impériale Huê et la vieille ville de Hoi An

Dans cet article, vous trouverez des informations pratiques qui vous seront utiles, je l’espère, pour votre séjour à Da Nang. En cas de besoin d’autre renseignement, n’hésitez pas à vous manifester afin que je puisse compléter mon article.

Le col des nuages

Da Nang: ville côtière du Vietnam

Située au centre du Vietnam et bercée par la mer orientale, Da Nang regorge d’activités et de coins verdoyants. Par ailleurs, cette ville côtière offre un cadre de vie agréable aux voyageurs ainsi qu’à ceux qu’on appelle de nos jours « nomades digitaux »: ceux qui travaillent à distance avec leurs ordinateurs et une connexion internet tout en voyageant.

L’été dernier (en 2018) nous avons expérimenté ce mode de vie en restant presque deux mois à Da Nang. Tout n’est pas tout rose bien évidemment mais si on arrive à faire abstraction d’un trafic chaotique et des comportements agressifs de certains vietnamiens, on pense que Da Nang est bien pour poser vos sacs pendant quelques temps.

En tant que native originaire de Da Nang, j’avoue d’être déçue car je ne reconnais pas ma ville natale par moments à cause d’une croissance fulgurante en peu de temps. D’un autre côté, c’est grâce à ce développement que plusieurs services en faveur des nomades digitaux ont vu le jour.

Pourquoi choisir Da Nang comme endroit pour le nomadisme digital ? On vous livre quelques raisons suivantes. Il serait plus judicieux de lister également des points négatifs:

Avantages

  • Situation géographique exceptionnelle: entourée de montagnes et belles plages
  • Nombreux cafés et espaces de travail communs mis à disposition
  • Du choix des services de soins médicaux
  • Près des sites d’intérêts importants tels que Huê et Hoi An
  • Ville de taille moyenne non encore trop étouffante
  • Le coût de la vie n’est pas élevé

Inconvénients

  • Le trafic devient problématique en regard à sa croissance galopante
  • Certains marchands font payer plus cher aux étrangers: c’est moche mais ça existe
  • La connexion internet n’est parfois pas très optimale
  • L’anglais ou le français ne sont pas largement pratiqués

Climat et quand venir à Da Nang ?

Théoriquement, la saison des pluies dans les régions centrales, à Da Nang en particulier est de septembre à janvier. Il fait particulièrement chaud en juillet et août (pour vous donner une idée, la température peut atteindre jusqu’à 37°C mais le ressenti pourrait être plus conséquent en plein air).

On est au courant des conséquences du réchauffement climatique qui perturbe les cycles partout dans le monde. Da Nang ne fait pas exception. Par conséquent, il pourrait pleuvoir durant la saison sèche et faire sec en saison des pluies. L’année passée est un exemple: la région du centre et la ville de Da Nang souffrent d’une sécheresse significative.

De manière générale, si possible on vous conseille d’y aller entre février et juin qui est la meilleure période. Selon mes propres expériences, le cycle des typhons et ouragans se passe entre septembre et décembre.

Demande d’un visa pour le Vietnam

Exemption de visa pour le Vietnam

Depuis quelques années, le gouvernement vietnamien a adopté le règlement lié à l’exemption de visas en faveur des citoyens de certains pays européens dont la France. L’exemption de visa s’applique sous réserve d’un séjour qui ne dépasse pas 15 jours avec une entrée simple sans distinction de motifs de séjour ni de types de passeport.

L’exemption de visa pour le Vietnam s’applique également aux ressortissants étrangers qui sont conjoint(e)s d’une personne qui est citoyenne du Vietnam. L’autorisation du séjour dans ce cas s’établit à 90 jours consécutifs pour chaque entrée.

Visa électronique (E-Visa)

Si le séjour souhaité ne dépasse pas 30 jours, il est possible de demander votre visa en ligne via le portail officiel du bureau de l’immigration du Vietnam. La France fait partie des pays éligibles à la demande de visa via le portail.

Visa à l’arrivée

La demande de visa à l’arrivée, comme son nom l’indique, s’effectue au guichet dédié lors de votre arrivée à l’aéroport du pays concerné. La durée du séjour est de 30 jours. Si vous souhaitez une durée de 90 jours, il est possible de faire la demande en amont via une agence spécialisée afin de recevoir la lettre d’approbation. Au moment de votre arrivée à l’aéroport, vous devrez présenter cette lettre et suivre la procédure sur place.

Renouvellement ou extension de visa

L’extension de visa est valable pour les visas longue durée allant de 6 à 12 mois. Pour les durées inférieures à 6 mois, elle s’avère très compliquée voire impossible. Ainsi, le mieux est de sortir du territoire vietnamien et de demander un autre visa.

Hébergements à Da Nang

La ville de Da Nang est constituée de deux rives de la rivière Han. La rive gauche est le centre historique et culturel, tandis que la rive droite renaît récemment de ses cendres et devient méconnaissable par rapport à son ancien village des pêcheurs.

Rive gauche

A la rive gauche, les deux quartiers (districts) les plus centraux sont Hai Chau et Vinh Trung. Hai Chau est mon quartier favori grâce à sa situation géographique centrale et à une concentration de bons restaurants et de nombreuses bonnes adresses de cafés.

Vinh Trung quant à lui est un autre quartier historique où j’ai grandi. Malgré le sentiment d’attache de mes souvenirs d’enfance, je ne l’apprécie pas particulièrement car le trafic est souvent très chargé.

On vous recommande donc Hai Chau qui réunit plusieurs aspects en faveur des nomades digitaux.

 

Les coracles

Rive droite

La rive droite était autrefois le havre d’un village des pêcheurs. De nos jours, ce village laisse la place à un autre quartier huppé avec de nombreux établissements dédiés au tourisme tels que: hôtels, restaurants, bars branchés, cafés, etc…

La dernière fois lors de mon retour, j’ai eu l’occasion de (re)découvrir ce quartier au nom de My An qui s’est complètement métamorphosé.

Selon ce que je constate, plusieurs expatriés et voyageurs choisissent My An comme camp de base lors de leur séjour.

Quel quartier choisir ?

Chaque quartier présente ses points forts. Le choix d’un quartier à Da Nang dépend notamment de l’envie et du but de chacun. Au cas où vous êtes à la recherche des éléments historiques et culturels, le district Hai Chau de la rive gauche a de quoi vous plaire. Si vous souhaitez découvrir les spécialités culinaires, la rive gauche a une grande concentration de bonnes adresses. En terme de nature, des plages, le quartier My An serait idéal.

Nos adresses

Ci-dessous les hébergements que nous avons testés et approuvés. Cela pourrait être bien pour vous dépanner le temps de trouver un autre hébergement à long terme.

  • Zi hostel & coffee propose à la fois des chambres avec salle de bain privative ou commune et des chambres en dortoir. Le rapport de qualité-prix est excellent. On a testé la chambre avec salle de bain privative et une autre chambre avec salle de bain commune. Les deux sont propres, l’ambiance est cozy. Le personnel est vraiment serviable, accueillant et se débrouille bien en anglais. La partie commune est propre, sauf que l’eau dans la salle de bain ne s’écoule pas très vite mais cela n’est pas très gênant. Comme son nom l’indique, vous pouvez prendre des boissons au rez-de-chaussée. Ce qui est bien c’est que l’emplacement est idéal et vous êtes près de tout: 10 minutes à pied de la rivière, et une quinzaine de minutes à pied de la mer. Nous y sommes restés pendant un mois et nous sommes très contents de ce choix.
  • Lusa guesthouse la chambre est simple et propre. On ne peut pas non plus en demander trop à cette gamme de prix. L’emplacement est moins central que l’autre mais vous êtes plus près de la mer. Cette adresse correspond aux voyageurs à petit budget et pour une courte durée.

Comment louer un hébergement à longue durée

Avant toute chose, il faut être muni au moins d’un visa de trois mois afin de pouvoir louer un hébergement à longue durée. Si vous restez moins d’un mois, il est possible de négocier avec les établissements une réduction importante vu la durée du séjour.

Il existe plusieurs groupes sur Facebook sur la location des hébergements à longue durée. Ces groupes sont en anglais dans la plupart des cas. Il suffit d’effectuer des recherches sur votre moteur.

Une simple recherche nous a conduit à cette page sur les locations à longue durée à Da Nang ou encore Da Nang rental. Nous n’avons pas recouru à ces services donc ne pouvons pas vous livrer nos expériences.

Spécialités culinaires à Da Nang

Exemple de plats à goûter à Da Nang

Étant le paradis pour ceux qui aiment manger, Da Nang est le berceau de plusieurs plats et spécialités du Vietnam. Voici une petite liste des plats à tester:

  • My Quang (ou Mi Quang): nouilles de riz blanches garnies avec du porc, des crevettes, du poulet, du poisson ou de la grenouille. La version originale est celle avec du porc, des crevettes et des œufs de caille. Il est possible que les nouilles soient jaunes car elles sont teintées avec du curcuma. C’est un de mes plats préférés !
  • Banh canh: il s’agit encore et toujours de nouilles qui ressemblent aux pâtes japonaises Udon. Les nouilles sont traditionnellement servies dans un bol de bouillon avec du porc comme garniture. On peut trouver d’autres versions dérivées avec du poisson.
  • Bun cha ca: c’est une soupe de vermicelles de riz dont la garniture principale est de la pâte de poisson
  • Banh xeo: on l’appelle crêpe vietnamienne qui contient du porc, des crevettes et des pousses de soja.
  • Banh beo: petit gâteau à base de farine de riz et cuit à la vapeur. On rajoute au dessus du gâteau une farce aux crevettes et au porc
  • Banh Mi bien sûr ! Pour ceux qui ne le connaissant pas encore, le banh mi est un héritage colonial français bien connu au Vietnam. C’est un sandwich garni de tranches de porc laqué, de pâte de porc, de carottes râpées marinées au vinaigre, de sauce mayonnaise, de suc de viande. Il existe d’autres variantes dont la version végétarienne.
  • Chè: il s’agit d’un dessert très populaire à Da Nang. Ce plat se vend essentiellement dans les marchés ou dans la rue. Sinon, une adresse pour vous initier: Chè Liên175 Hải Phòng, Tam Thuận, Thanh Khê

Quelques bonnes adresses à Da Nang

On vous partage la liste englobant nos adresses testées et approuvées ci-dessous. Ce sont des restaurants ou gargotes qui ne vendent qu’une spécialité (ou deux) avec une variété de garnitures plutôt carnivores.

  • My Quang Giao Thuy: 1B Ba Dinh, Thach Thang, Hai Chau, Da Nang: situé à deux pas de Zi hostel, ce petit restaurant sert une des spécialités de la région: le My Quang (nouilles de riz au porc, crevettes ou poulet ou poisson ou grenouille, etc…) C’est LE PLAT à tester si vous êtes à Da Nang car c’est vraiment très très bon et vous ne le trouverez pas ailleurs, enfin si mais moins bon 🙂
  • My Quang Quê258 Đống Đa, Thanh Bình, Q. Hải Châu: comme son nom l’indique, vous trouverez également la spécialité My Quang dans ce restaurant. Horaires d’ouverture: 6h – 21h30
  • Banh canh Thu78 lô 22 Nguyễn Chí Thanh, Hải Châu 1, Hải Châu, Đà Nẵng: les horaires indiqués sont de 9h30 à 22h.
  • Bun cha ca Bà Lữ319 Hùng Vương, Vĩnh Trung, Thanh Khê: c’est une bonne adresse qui pourra remplacer l’adresse 109 Nguyen Chi Thanh qui est victime de son succès.
  • Bánh bèo – bánh căn cô Vân: 40 Đặng Thai Mai, Thạc Gián, Thanh Khê: cette gargote n’est ouverte que dans l’après-midi et ferme tôt le soir.
  • Bánh xèo Bà Dưỡng14 Hoàng Diệu, Phước Ninh, Hải Châu: cette adresse est très connue auprès des locaux, à tel point que le restaurant devient victime de son succès. La sauce onctueuse et goûteuse le rend populaire.
  • Bánh mì gà cô Chi7-1 Phan Châu Trinh, Hải Châu 1, Q. Hải Châu: ce stand ne vend qu’une sorte de Banh Mi. Il s’agit en effet d’un petit sandwich rond garni de filaments de poulet séché, de sauce mayonnaise, de légumes marinés. Avertissement: ce stand n’est pas dédié aux lèves-tards !

D’autres restaurants dont la carte n’a plus qu’une spécialité

Vous trouverez également d’autres adresses des restaurants qui proposent plus qu’une spécialité:

  • Phì Lũ 1225 Nguyễn Chí Thanh, Hải Châu 1, Hải Châu: Vous n’avez que l’embarras du choix ici. Ce n’est pas un restaurant végétarien mais quelques options végétariennes s’offrent à vous.
vivre à Da Nang
  • Happy Heart Cafe: 9 Lý Tự Trọng, Thạch Thang, Hải ChâuVous en avez marre de la nourriture locale ? Alors cette adresse propose une carte variée de cuisine occidentale. Les plats sont très bons, le service est au top. Vous faites également une bonne action en prenant les repas ici car c’est un endroit où le personnel est handicapé. C’est un modèle de fonctionnement qui nous tient à cœur. Avis aux végétariens: vous ne serez pas brimés !
  • Akataiyo54 Nguyễn Du, Thạch Thang, Hải Châu: c’est un bon restaurant japonais qui propose quelques options végétariennes. Sinon, vous pourrez toujours demander d’enlever des éléments non compatibles. La fourchette de prix est assez élevée mais cela vaut le coup.

Et la nourriture végétarienne ?

Au Vietnam, la notion du végétarisme est souvent associée à la religion, au bouddhisme donc. Le mot équivalent en vietnamien est « chay ». Cette connotation devient stricte au Vietnam, c’est-à-dire que l’on ne se sert pas des mêmes ustensiles et que l’on élimine tous les produits issus des animaux.

Or, cela devient assez problématique si vous demandez « chay » dans des restaurants normaux. Si vous n’avez pas de régime strict et que vous pouvez manger des œufs ou des produits laitiers, on vous conseille de préciser que vous ne manger pas de viande plutôt.

Nous avons eu l’occasion de tester plusieurs adresses de nourriture végétarienne et voici nos adresses préférés:

  • Quan chay Diêu Hoa, 87/4 Nguyen Du, Hai Chau, Da Nang: C’est notre coin préféré pour le déjeuner. Le restaurant n’est autre que le salon d’une maison aménagé avec quelques tables. Il est tenu par un couple bouddhiste depuis plusieurs années. La femme prend le rôle du chef cuisiner par passion; son mari quant à lui prend les commandes et sert dans la salle. Situé dans une petite impasse, ce restaurant propose une carte très variée à un prix imbattable. A titre d’exemple, voici quelques plats: salade de tige de lotus, salade de jeune fruit de jacque à l’algue, légumes sautés et cuits en creuset de terre cuite, vermicelles de riz sautées au curcuma, etc…
  • Nha hang chay Da Nang – Danang vegetarian restaurant, 87/16 Nguyen Du, Hai Chau: se trouvant seulement à deux pas du restaurant Dieu Hoa, ce restaurant est assez grand avec un menu aussi varié au prix plus élevé que son voisin. Les plats sont bons. A essayer.
  • Thuý: 122 Hoang Dieu, Hai Châu: ce restaurant figure parmi les plus anciens restaurants végétariens de la ville. Ici vous trouverez des versions végétariennes inspirées des spécialités de Da Nang. Le rapport de qualité-prix est excellent.
  • Ngọc Chi: 32 Thai Phiên, Hai Châu
  • Tâm Phúc: K91/2 Nguyên Thi Minh Khai, Hai Châu
  • Nha hang chay Hoa Sen30/1 Đặng Thai Mai, Thạc Gián, Thanh Khê: Ce restaurant est bien caché dans une petite ruelle de Da Nang. A éviter de vous y rendre le week-end car c’est très prisé. Vous pouvez essayer la fondue aux champignons qui est très bonne.
da nang
Un repas gargantuesque, coloré et délicieux chez mon oncle et ma tante

Vocabulaire de base pour la nourriture

Riz                               : cơm

Nouilles                      : mỳ

Manger végétarien   : ăn chay

Restaurant                 : nhà hàng, quán ăn

Piquant, épicé           : cay / Sans piquant: không cay

Légumes                     : rau

Œuf                             : trứng

Omelette                    : trứng chiên

Viande                        : thịt  / Sans viande: không thịt

Fruits de mer             : hải sản

Concernant les boissons, la culture du café est très populaire au Vietnam en général et à Da Nang en particulier. Vous trouverez quelques mots pour commander une boisson:

Café                            : cà phê

Café glacé au lait     : cà phê sữa đá

Glacé                         : đá, lạnh

Chaud                       : nóng

Thé                            : trà

Café glacé noir        : cà phê đen đá

Problèmes de santé

Avertissement: Nous ne sommes pas médecins, ni spécialistes de santé. Les propos cités en ce domaine correspondent aux informations renseignées et aux expériences personnelles. Nous ne sommes pas, en aucun cas, responsables de votre choix en la matière.

Quelles vaccinations ?

Les questions liées à la vaccination sont récurrentes sur les forums de voyage. Il existe un super site sur lequel vous trouverez mille et une informations sur les vaccins appropriés pour chaque pays. Il s’agit du site de l’institut Pasteur.

En ville, le risque de malaria (ou le paludisme) n’est pas élevé. Toutefois, il est conseillé de mettre du répulsif anti-moustique, notamment le soir et aux alentours de la rivière. Si votre hébergement ne semble pas bien protégé contre les moustiques, dormez avec une moustiquaire ou mettez la prise électrique de diffuseur anti-moustique.

Outre les vaccins obligatoires du type BCG, d’autres vaccins ne sont pas obligatoires. Toutefois, il est conseillé de vous faire injecter les vaccins suivants:

  • Hépatite A
  • Hépatite B
  • Fièvre jaune
  • Tétanos
  • Typhoïde
  • Rage
  • RRO (vaccin contre la rougeole, la rubéole et les oreillons)
  • Encéphalite japonaise

Soins médicaux

La barrière la plus grande en cas de pépins est probablement la langue. On vous conseille d’aller dans des établissements de soin privés au lieu de publics. Dans ces établissements privés, il est plus facile de se faire comprendre. Bien que les frais de soins soient plus élevés, n’hésitez pas à recourir aux cliniques ou hôpitaux privés.

Deux adresses sont à noter:

  • Hôpital Hoan My Da Nang291 Nguyễn Văn Linh, Thạc Gián, Thanh Khê
  • Hôpital international VINMECĐường 30 Tháng 4, Khu dân cư số 4 Nguyễn Tri Phương, phường Hòa Cường Bắc, Q Hải Châu

Cabinets dentaires

Lors de notre séjour l’été dernier, j’ai du faire extraire ma dent de sagesse qui m’a causé beaucoup de douleur. Ce genre d’opération doit s’effectuer soit à l’hôpital, soit dans une clinique privée bien équipée. Après quelques recherches, j’ai fait appel à Docteur Diep du cabinet Da Nang dentist. Avant d’effectuer l’opération, le Docteur m’a posé beaucoup de questions pour bien connaître ma situation dentaire.

Pour plus d’information, référez-vous au site internet du cabinet. Le docteur se débrouille très bien en anglais. Sur leur site internet, une grille tarifaire est également disponible pour les opérations esthétiques ainsi que les détartrages.

Jérôme a également profité du séjour pour faire un détartrage à cette clinique.

Coût de la vie

Le coût de la vie est très intéressant si vous voulez vivre à Da Nang tout en ayant des revenus « à l’occidentale ». Pour vous donner une idée, la location d’une chambre ou d’un appartement coûte à partir de 270 € mensuellement. Encore une fois, ce montant varie en fonction de votre façon de vivre.

Concernant la nourriture, le prix des plats dans les gargotes ou échoppes reste bas. A titre d’exemple, un bol de My Quang vous coûte aux alentours de 50 000 VND (~ moins de 2 €). Dans des restaurants plus hauts de gamme, le prix pourrait doubler. La nourriture occidentale et exotique est bien évidemment plus onéreuse.

La location des vélos et scooters est souvent disponible via votre propriétaire de l’hébergement. Le prix journalier de location d’un scooter est de l’ordre de 5 €.

Pour vous donner une idée, nous avons dépensé environ 850 € pour un mois à deux à Da Nang l’été dernier. Avec cette somme, nous avons pu nous faire plaisir de temps en temps en allant aux restaurants de nourriture occidentale ou exotique.

Les produits importés tels que fromage, produits laitiers demeurent très couteux.

Se déplacer à Da Nang

Bien que la ville de Da Nang s’élargit et s’urbanise ces dernières années, il est tout à fait faisable de se déplacer en ville à vélo.

Ayant la même tendance d’ubérisation des services de taxis qu’en Occident, les services de taxi via une application mobile se développent également. Ainsi, la plupart des vietnamiens se servent de l’application GrabCar ou GrabBike (scooter) pour se déplacer. A côté de cela, les chauffeurs de moto-taxi sont encore dans chaque coin de rue. Il est facile de les remarquer.

La location de scooter est également très répandue. En revanche, nous ne recommandons pas ce mode de transport car c’est vraiment dangereux, surtout au Vietnam.

Par ailleurs, la pratique d’un scooter n’est pas couvert pas la plupart des assurances voyage. Renseignez-vous bien auprès de votre assurance voyage avant de louer un scooter.

Que faire à Da Nang et aux alentours ?

Grâce à sa superbe situation géographique, Da Nang regorge d’endroits à voir et des choses à faire. Les activités ne manquent pas. A vos heures perdues, vous pouvez vous aller à la plage, faire un tour au presqu’île de Son Tra, découvrir la faune et la flore du parc national de Bach Ma, faire une petite promenade en ville, visiter la vieille ville de Hoi An classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, découvrir les ruines de My Son, etc… Vous trouverez le détail dans cet article « 7 choses à faire à Da Nang« .

Je n’ai pas mentionné les collines de Ba Na précédemment car c’est très prisé par des touristes locaux. Depuis peu, l’apparition du pont doré aux mains géantes a fait rage. Les photos en drone donnent envie d’y faire un tour. En revanche, la vérité pourrait être très décevante. Au même titre que le parc national de Bach Ma, vous échapperez à la chaleur écrasante de la ville une fois là haut. Plusieurs services de navette sont disponibles. Le prix du marché est de 700 000 VND pour une voiture privée de 4 places avec chauffeur.

Pourquoi ne pas faire une petite échappée culturelle à Huê ? Cette ville impériale n’est qu’à 120 km de Da Nang et dispose de plein de choses à faire.

Travailler dans un café ou un espace de travail commun ?

Est-ce que vous avez déjà vu une photo d’une personne devant son ordinateur portable se prélasser dans un hamac face à la mer ? Nous, on voit souvent ce cliché d’un nomade digital et cela donne envie n’est-ce pas ? En réalité, ce n’est pas du tout pratique de travailler dans ces conditions.

Oui, on sait que l’on est des personnes « old-school ». Nous aimons bien nous poser à une table avec une chaise à la bonne hauteur, avec un café pour Jérôme et un thé pour moi, et un endroit tranquille de préférence. Nous avons donc choisi les cafés en dépit de l’existence d’espaces de travail. Chaque mode présente des avantages et inconvénients. Si vous avez besoin du calme pour vous concentrer, nous vous conseillons d’opter pour l’espace de travail commun. Dans les cafés, c’est aléatoire: le calme ou le bruit pourrait y régner. Le bruit vient souvent des groupes venant pour jouer aux jeux vidéo ou provient de la musique à volume élevé.

Cafés

On partage avec vous nos adresses de café où il y a une bonne connexion internet et du bon café accessoirement:

  • Bunny Coffee14-16 Nguyễn Chí Thanh, Thạch Thang, Q. Hải Châu: ce café se situe non loin de notre hébergement ce qui est très pratique. Les boissons sont bonnes à un tarif tout à fait raisonnable. La connexion internet fonctionne très bien. En général, c’est assez calme et on arrive à bien se concentrer. Il arrive parfois qu’un groupe d’individus jouent aux jeux vidéo juste à nos côtés. Sinon, c’est un bon compromis. Il propose le café à la cacahouète qui est une tuerie !
  • Wonderlust96 Đường Trần Phú, Hải Châu 1, Hải Châu: C’est un tout récent café de la ville. A savoir que les cafés à Da Nang poussent comme des champignons après la pluie 🙂 Le concept de Wonderlust ressemble à celui des cafés coréens. Le bâtiment contient deux espaces: les tables pour se poser et une boutique de souvenirs et de vêtements. Bonjour la consommation ! Bien que nous soyons contre la consommation, le lieu n’est pas désagréable pour autant. Il y a de la place pour travailler et ce n’est pas trop bruyant. La connexion internet est très bonne. La carte des boissons est variée. Par ailleurs, les pailles en métal sont roi ! En revanche, le prix est assez élevé mais cela vaut vraiment le coup.
  • Thung coffee50 Phan Đình Phùng, Hải Châu 1, Hải Châu
  • The Coffee House: 80A Nguyễn Chí Thanh, Hải Châu 1, Q. Hải Châu

Les cafés à Da Nang sont vraiment nombreux. Il suffit de vous balader puis n’hésitez pas à entrer dans n’importe quel café qui vous semble bien. Vous trouverez celui ou ceux qui vous correspondent, j’en suis persuadée.

Espaces de travail

Dans les espaces de travail communs, c’est sûr que vous n’avez pas de problème lié au bruit car on y est pour travailler ! Là bas, vous aurez l’occasion de faire connaissance avec d’autres digitaux nomades et ainsi d’élargir votre réseau. En revanche, les tarifs sont élevés je trouve. Nous nous sommes renseignés pour vous et voici quelques exemples:

  • The HUB Da Nang: le tarif est calculé par heure, par semaine ou par mois. Les charges mensuelles débutent à partir de 88 € avec du thé, du café et de l’eau à volonté et avec une connexion internet haut débit évidemment.
  • Enouvo Space: le tarif débute à 80 € / mois

Connectivité et internet

Dans (presque) tous les hébergements et les cafés, l’internet devient indispensable. Donc, si vous souhaitez travailler dans un café, l’internet de haut débit est à disposition.

Sinon, vous n’aurez pas de difficulté à acheter une carte SIM dotée de connexion 3G. Vous avez le choix entre les opérateurs principaux tels que Viettel, Vinaphone, Mobifone, etc…Lors de notre séjour au Vietnam, je suis une heureuse cliente de Viettel. Si ma mémoire est fidèle, la carte SIM coûte 100 000 VND (~4 €) ce qui est vraiment raisonnable. Ensuite, vous demandez de la charger avec des données supplémentaires.

Les banques et leur ATMs

Avec notre carte, nous avons droit à plusieurs retraits à l’étranger sans frais. Par conséquent, nous ne payons parfois que des frais des banques locales qui en général de l’ordre de 1,5% du montant retiré.

Au Vietnam, nous avons essayé plusieurs automates issues de différentes banques. L’expérience n’est pas brillante. Entre les rejets sans raison et le refus de service, les choix demeurent limités. Finalement, deux banques qui ne nous détestent pas, ce sont SacomBank et Dong A Bank.

Avec les automates de Sacombank, les retraits s’effectuent avec succès à chaque fois. En ce qui concerne Dong A Bank, cela dépend des machines. A savoir que le montant de chaque retrait n’est pas élevé, soit 3 000 000 VND (~ 115 €). Après quelques recherches, il s’avère que Sacombank autorise des retraits jusqu’à 20 000 000 VND mais on n’a pas tenté.

Acheter / réparer des vélos

Faire du vélo aux alentours de Da Nang n’est pas une mauvaise idée. Plusieurs terrains de jeux sont à votre disposition: presqu’île de Son Tra, les routes côtières, la route menant à l’ancien village des pêcheurs Nam Ô, etc…

Au cas où vous avez envie de vous acheter un vélo ou de le faire réparer. Nous avons une adresse à conseiller:

  • DNG Bike42A Đặng Thai Mai, Thạc Gián, Thanh Khê: la boutique comprend deux étages. Le rez-de-chaussée est le lieu d’exposition des modèles de vélos et de réparation ou d’entretien. A l’étage, vous avez du choix en terme d’accessoires et de pièces de rechange: pneu, chambre à air, manchette, jambière, casque, cuissard, etc…Pour notre plus grande surprise, j’ai trouvé mes jambières dans cette boutique. Jérôme a fait changer sa roue.

Divers aspects de la vie quotidienne

Faire des courses

Les deux marchés historiques de Da Nang sont: Cồn et Hàn. La plupart des locaux font leurs courses dans ces marchés. Il existe d’autres marchés mais je pense que faire des courses au marché peut s’avérer compliqué pour des touristes. Primo, les marchands ne parlent pas anglais. Secundo, il est fort probable de devoir négocier. Le marché de Dong Da est aussi authentique et une bonne alternative aux marchés Con et Han qui sont déjà bien connus auprès des touristes.

D’autres alternatives existent bien évidemment. Entre les hypermarchés et supermarchés, il n’y a que l’embarras du choix. Plusieurs supermarchés ou épiceries se trouvent un peu partout dans la ville, tels que: Big C, Vinmart, LotteMart. J’imagine que faire des courses avec des prix affichés sans avoir à négocier serait plus confortable.

Mon père m’a fait connaître une adresse où vous trouverez plusieurs sortes de fromage et des produits occidentaux au cas où vous avez envie d’échapper du riz:

  • Joly Mart: 31 Yen Bai, Hai Chau

En revanche, vous pourrez trouver de la bonne nourriture dans les marchés traditionnels. Si vous êtes aventurier et aimez la nourriture locale, faites un tour au marché.

Boutique d’électronique

Si jamais vous avez besoin d’acheter des accessoires électroniques, la boutique de Phi Long Technology est comme Darty de Da Nang. La boutique a plusieurs étages avec beaucoup de choses, sauf des micros cravates. En effet, nous n’avons pas réussi à acheter une micro-cravate à Da Nang, ni dans d’autres pays voisins. Ainsi, on vous conseille d’acheter un maximum de produits électroniques en France ou avant de partir.

  • Phi Long Technology52 Nguyễn Văn Linh, Nam Dương, Q. Hải Châu

Piscines et salles de gym

Certains hôtels à Da Nang dispose d’une piscine ouverte au public. Il faut tout simplement acheter les tickets d’entrée. Deux formules s’offrent à vous: chaque séance ou chaque mois. Le ticket d’entrée pour une séance coûte 50 000 VND (~2 €). Ci-dessous deux adresses que je connais:

  • La piscine de l’hôtel Song Han14 Lý Tự Trọng, Thạch Thang, Hải Châu
  • La piscine de l’hôtel RiversideLô A30, Đường Trần Hưng Đạo, An Hải Trung, Sơn Trà

La salle de gym la plus connue à Da Nang est: California Fitness & Yoga271 Nguyễn Văn Linh, Vĩnh Trung, Thanh Khê. Je n’y suis jamais allée car je trouve que le tarif est vraiment élevé.

Lessives

Les services de lessive à Da Nang sont nombreux. Tout d’abord, vous pouvez vous renseigner auprès du gardien de votre immeuble ou du propriétaire de la location si ce service est disponible dans l’immeuble. Sinon, vous remarquerez le panneau affiché « GIẶT ỦI » qui signifie littéralement « lavage repassage ».

En général, le tarif est modique de l’ordre de 25 000 VND le kilo (~1 €) pour un lavage simple sans repassage. Préférez le calcul au kilo à l’unité. N’hésitez pas à faire appel à ces services qui permettent d’aider un peu les locaux.

Par respect, il est préférable de laver les culottes et slips soi-même.

L’eau courante

Il est conseillé de ne pas boire de l’eau du robinet. Quand vous prenez du café ou les repas, il y a souvent des grandes bonbonnes d’eau mises à la disposition. N’hésitez pas à emmener votre gourde et demander de la remplir. On le fait souvent lors de nos arrêts sur la route. Pour des raisons environnementales, on vous conseille d’éviter d’acheter des petites bouteilles d’eau en plastique.

Abécédaire des choses élémentaires à savoir

Circulation des ninjas

Bien qu’étant vietnamienne de souche, le fait de voir les gens conduire en tenue de ninja m’interpelle. Si vous êtes déjà au Vietnam, vous avez du remarquer que presque toutes les femmes ont un masque et des manchettes pour se protéger contre le soleil. A savoir que les vietnamiennes ont une obsession de la peau blanchâtre, ainsi il ne faut pas qu’un seul rayon de soleil attaque leur peau !

Le fait de conduire avec un masque cause pas mal d’accidents. Les chiffres ont prouvé. Par ailleurs, deux copines à moi m’ont confirmé que le masque diminue incontestablement la visibilité sur la route.

Pour traverser la route, Il faut que vous avanciez doucement en levant la main devant les scooters, sinon vous risquez d’attendre longtemps.

Nous avons donné notre point de vue sur le trafic dans l’article « Le Vietnam à vélo en 80 jours« .

En tous cas, on vous conseille de faire abstraction de cet aspect dérangeant si vous décidez de vous poser à Da Nang (ou ailleurs au Vietnam). Le fait de se focaliser sur un point négatif pourrait être néfaste pour votre mental.

Langue vietnamienne

La langue vietnamienne est difficile à apprendre, notamment la prononciation. Sinon, la grammaire est vraiment très simple. Le fait que ce sont des caractères latins aide beaucoup aussi.

Les Marseillais n’ont pas le même accent que les Parisiens. Cette idée s’applique également au Vietnam. Les habitants de Da Nang ont un accent qui leur est propre. La plupart des cours proposés vous apprennent à parler vietnamien avec l’accent du nord. Petite anecdote: quand j’étais étudiante à Ha Noi, mes camarades originaires du nord ne comprenaient pas ce que je voulais dire au début. Cela me fait rire à chaque fois quand j’y repense.

Vous trouvez ci-dessous certains livres qui pourraient éventuellement vous être utiles:

Jérôme possède quant à lui le guide Assimil Le vietnamien de poche mais je ne suis pas très convaincue de la méthode présentée dans ce guide.

Religion

A la différence de la plupart des pays voisins, le Vietnam n’a pas de religion nationale. La vie spirituelle des Vietnamiens a plusieurs influences qui sont le culte des ancêtres, le bouddhisme, le confucianisme, le christianisme et une petite partie très minoritaire de l’islam. On peut également mentionner l’athéisme.

Le culte des ancêtres est considéré comme la pierre angulaire de toutes les pratiques religieuses. Cette pratique consiste en croire que les esprits des morts sont toujours présents et qu’ils surveillent et protègent les descendants. C’est pour cette raison que l’autel des ancêtres trône dans la plupart des foyers des vietnamiens.

Mises à jour 2019

On a quelques bonnes adresses et quelques informations à partager avec vous lors de notre tout dernier séjour à Da Nang :

  • Dana Home hotel : [~ à partir de 12 € / nuit pour une chambre double standard] cet hôtel se situe au centre historique de Da Nang et sur une rue assez tranquille. La chambre ainsi que les toilettes sont très propres. Le personnel est très souriant et serviable, malgré quelques difficultés en anglais dans certaines situations. L’hôtel dispose de deux studios qui sont spacieux et lumineux et surtout très tranquilles qui se situent au dernier étage. Il est possible de négocier un tarif intéressant pour une location à longue durée.
  • Burger bros : je ne suis pas fan des hamburger, cependant j’ai bien aimé leur produit. Il faut peut-être éviter le week-end. L’attente était longue lors de notre passage mais ça valait le coup.
  • C18 Work café : 234 Dong Da, Hai Chau, Da Nang : cet endroit est vraiment bien pour le travail lors de notre passage. Il a pour concept d’un espace de travail partagé avec de bonnes boissons à un prix très raisonnable. D’autant plus que la musique n’est pas forte. Les tables et chaises sont confortables pour quelques heures de travail. Il est fermé assez tôt, à 18h donc.
  • Soncha roastery : K21/20 Ong Ich Khiem, Hai Chau, Da Nang : si vous aimez le café, c’est une très bonne adresse. Testez le café à la crème salée qui est surprenante et excellente.
  • Violette trains : nous avons pris le train en provenance de Ha Noi pour Da Nang en utilisant les services de Violette. Les couchettes sont confortables et ont l’air propres. Malgré la durée interminable passée dans le train (17 heures pour environ 800 kilomètres), c’est une bonne option. Nous avons payé 1 500 000 VND / personne (~ 58 € ). On vous conseille d’acheter vos billets directement à la gare. Si vous passez par une agence de voyage, le prix est susceptible d’être plus élevé et le résultat est parfois n’est pas à hauteur de vos attentes.

 

ARTICLES POUVANT VOUS INTERESSER

6 réflexions au sujet de “Vivre à Da Nang: nos expériences de nomade digital”

  1. Bonjour,

    Votre site est super, plein de choses concrètes précises et intéressantes.
    Par contre on a du mal de se situer dans le temps car vous ne marquez pas en quelle année…
    Par exemple, première fois à Danang c’est quand puis y retourner il y a longtemps ?
    Il y a beaucoup de changements à Da Nang et une question svp : pourquoi on voit moins de personnes âgées en 2019 dans cette ville par rapport aux années 1980-2000 ?

    Cordialement,

    Répondre
    • Bonjour,

      Merci pour votre compliment ainsi que la bonne remarque sur la période du séjour. On va probablement rajouter ce genre d’information dans l’ensemble de nos articles pour que les lecteurs puissent se situer dans le temps.
      Cet article a été rédigé suite à notre première expérience de nomadisme digital à Da Nang l’été 2018.
      Concernant votre question, pouvez-vous préciser s’il s’agit des locaux ou des touristes ?
      Bonne journée

      Répondre
  2. Merci pour les réponses rapides,
    c’est une question sur les « người già », on ne voit presque pas des vietnamiens âgés en ville, pourquoi ? où sont-ils ?

    Répondre
    • Sincèrement j’ai du consulter l’avis de mes parents à ce propos. Selon eux, la cause de ce phénomène vient essentiellement du développement économique du pays. Dans les années 1980-2000, on voyait par exemple beaucoup de marchands ambulants âgés venant de la campagne environnante. De nos jours, avec la croissance de la vente en ligne et de la livraison à domicile, les jeunes préfèrent commander des marchandises en quelques clics depuis leurs smartphones. Par ailleurs, des maisons de retraite sont aussi devenues tendance au VN et à Da Nang en particulier.

      Répondre
    • Merci également pour vos gentils mots. C’est un plaisir pour nous de partager avec vous nos récits de voyage et nos expériences.
      Bonne journée

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.